Lieux culturels fermés : Bourges veut expérimenter la réouverture

Lieux culturels fermés : Bourges veut expérimenter la réouverture©CHRISTOPHE SIMON / AFP

, publié le dimanche 17 janvier 2021 à 20h00

Face à la fermeture des lieux culturels, la ville de Bourges s'est proposée d'expérimenter une réouverture permettant de respecter les mesures sanitaires.

Maintenir la vie culturelle, tel est le pari de la ville de Bourges. La cité a ainsi proposé de servir de lieu d'expérimentation pour une réouverture progressive des lieux culturels fermés depuis des mois en raison de la pandémie, dans un courrier adressé à la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot.


"Je vous propose donc, dans la droite ligne de vos propositions, d'expérimenter dans notre ville la réouverture des lieux culturels, en retravaillant les protocoles sanitaires", écrit le maire, Yann Galut (PS), dans ce courrier reçu dimanche par l'AFP. "Nous pourrions retenir votre proposition d'un échelonnement (de ces réouvertures): musées et monuments, cinéma puis spectacle vivant", poursuit l'élu.

Yann Galut rappelle que "la Ville de Bourges a l'avantage de pouvoir présenter la diversité des secteurs culturels: musées, monuments historiques, espaces d'art contemporain, lieux de spectacle vivant ou dédié aux musiques actuelles; sous statut municipaux, associatifs ou EPCC (établissement public de coopération culturelle, ndlr)", précisant que "les responsables de (ces) structures se sont dit prêts à reprendre les protocoles mis en œuvre à la fin du premier confinement et à les étayer".

Mme Bachelot a prévu le 20 janvier une réunion d'évaluation de la situation dans la perspective d'une réouverture des lieux culturels pour laquelle elle a estimé, en début de semaine dernière, qu'il serait "totalement irresponsable" de fixer une date. "Dans la perspective de ce point d'étape du 20 janvier, je suis à votre écoute pour mettre en œuvre une politique de réouverture concertée avec les responsables culturels et patrimoniaux, en faisant de Bourges une terre d'initiative", conclut le maire de Bourges.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.