Levothyrox : Anny Duperey estime sur RTL que "le ministère de la Santé couvre quelque chose"

Levothyrox : Anny Duperey estime sur RTL que "le ministère de la Santé couvre quelque chose"©RTL

Source : RTL, publié le jeudi 14 septembre 2017 à 19h14

Une soixantaine de personnes souffrant des effets secondaires de la nouvelle formule du Levothyrox ont déposé plainte pour mise en danger de la vie d'autrui ou tromperie. Invitée de RTL, Anny Duperey, porte-voix des victimes du médicament, a exprimé sa solidarité dans cette action.

"Il y a réellement un scandale sanitaire autour de ce médicament. Je ne sais pas quelle magouille il y a derrière, mais on veut fourguer ça aux Français, alors que c'est ni en Allemagne, ni en Espagne, ni en Italie", s'emporte-t-elle, attestant que le ministère serait complice des laboratoires pharmaceutiques.




"Le ministère (de la Santé, ndlr) couvre quelque chose pour insister à ce point-là dans le déni. Il y a quelque chose et ça va devenir dramatique. Il va y avoir d'autres victimes." Anny Duperey a alors interpellé Agnès Buzyn, la ministre de la Santé. "Il faut arrêter Madame, il faut arrêter de dénier la souffrance de milliers de personnes. Il y a 9.000 signalements. Ça devient ridicule et dramatique."
L'actrice a compris, "en lisant une pétition", pourquoi elle était sujette à des troubles du sommeil, des maux de tête ou encore des vertiges. "À partir de là, j'étais particulièrement révoltée par les propos qui étaient tenus par les responsables de santé". Malgré les critiques, ces derniers estiment à 9.000 personnes, sur les 3 millions d'utilisateurs, le nombre de personnes concernées par ces effets malheureux. "Beaucoup de ces effets secondaires sont liés à des difficultés à doser le Levothyrox", répondait encore la ministre Agnès Buzyn sur RTL. "C'est faux", martèle la comédienne.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
490 commentaires - Levothyrox : Anny Duperey estime sur RTL que "le ministère de la Santé couvre quelque chose"
  • Merci,Merci à vous Mme Duperey enfin quelqu'un qui nous défend vue que l état ce moque de nous pour moi je carbure au levothyrox ? .Mon Mari est atteint de la maladie de lyme également inconnu en France bizarre n es pas Mme la Ministre de la ??? La France est vraiment Un drôle de pays

  • je prends du lévothyrox nouvelle formule depuis le mois d''aout j'étais fatiguée des insomnies des problemes intestinaux et gastrique des palpitations et des bouffées de chaleur et un déréglement de mon diabete que faire subir
    merci à Annie duperey j'espere qu'elle aura plus de poids que nous les anonymes

  • ce sont les cas déclarés , mais en fait ils sont beaucoup plus nombreux
    encore un scandale dû aux laboratoires toujours à la recherche de plus de profits au détriment de la santé des malades
    je crains le pire aussi dans les années à venir si on laisse passer la loi sur les 11 vaccins obligatoires pour les nourrissons
    il y a conflit d'intérêt avec cette ministre liée aux laboratoires

  • Je suis sous la nouvelle formule du lévothyrox en alternance 0,75 et 100 microgramme j'ai signalé les vertiges , les troubles digestifs et maux de tête à mon endocrinologue qui ne réagi pas plus que ça. c'est une grave erreur de la part du Ministère de la Santé et des laboratoires pharmaceutiques d'avoir accepté la commercialisation de cette soi disante "nouvelle formule sur le marché.Il devrait y avoir une manifestation auprès de la préfecture effectivement.

  • Après le sang contaminé, les 90 millions de doses de vaccins que Roseline Bachelot à refourguer aux Français, les scandales liés à certains médicaments, les fausses alertes au H1N1,les 11 vaccins obligatoires de Buzin pour les enfants. Et maintenant, le scandale du Levothyrox, il faut tous les virer pour incompétence et leur faire un procès pour mise en danger de la santé Publique. Et de plus, Mme Buzin connait très bien les relations "Douteuses" qu'il y a entre les laboratoires pharmaceutiques et le ministère de la santé.

    Bien dit, rien à ajouter.

    merci d'avoir écrit pour moi , je pense tout à fait la même chose , c'est un scandale , une honte cette ministre vendue aux laboratoires qui ne pensent qu'au fric