Les travailleurs précaires pourront bénéficier de l'aide exceptionnelle jusqu'en juin

Les travailleurs précaires pourront bénéficier de l'aide exceptionnelle jusqu'en juin©Panoramic (photo d'illustration)

, publié le lundi 15 février 2021 à 09h10

L'aide exceptionnelle pour les travailleurs précaires, mise en place en novembre, durant la pandémie de coronavirus, et comprise entre 100 et 900 euros par mois, est prolongée jusqu'en juin. Elle pourra concerner jusqu'à 500 000 personnes.

Bonne nouvelle pour les travailleurs précaires : l'aide exceptionnelle est prolongée jusqu'à juin.

Après de nombreux retards, RTL indique lundi 15 février qu'un premier versement a été effectué sur les comptes de 405 000 demandeurs d'emploi la semaine dernière, au titre des mois de novembre et décembre, "parmi lesquelles 165 000 jeunes de moins de 30 ans", a déclaré Elisabeth Borne, la ministre du Travail. Initialement, l'aide devait concerner les mois de novembre à février. 


Des critères précis à respecter 

D'autres versements sont prévus. Pour le mois de janvier, il sera effectué la semaine prochaine, autour du 21 février, pour février, ce sera fin mars. Un dernier aura lieu en juin pour le mois de mai. 100 à 900 euros peuvent être touchés par les personnes concernées. Cet effort budgétaire conséquent - un milliard d'euros supplémentaire - représente en moyenne 400 euros d'aide par mois et par personne concernée. RTL précise que les conditions pour toucher l'aide sont strictes : il vous faudra avoir travaillé au moins 138 jours en CDD ou en intérim en 2019, et ne pas avoir pu travailler suffisamment en 2020 pour recharger les droits à l'allocation-chômage. Les personnes touchant plus de 900 euros par mois ne peuvent pas non plus y prétendre.

Cette aide exceptionnelle avait été créée en novembre 2020 pour faire face aux conséquences économiques de la crise sanitaire. Elle est particulièrement destinée aux travailleurs précaires qui ne peuvent plus prétendre aux droits de l'assurance-chômage. C'est d'ailleurs Pôle Emploi qui verse cette aide pour les personnes concernées. L'organisme a effectué des rappels à certains potentiels bénéficiaires pour qui il manque encore des documents justificatifs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.