Les soldes de juin pourraient finalement se tenir après l'été

Les soldes de juin pourraient finalement se tenir après l'été©Panoramic

, publié le mercredi 29 avril 2020 à 17h25

Bruno Le Maire a affirmé "être ouvert à un décalage" des soldes, ce mercredi 29 avril. Selon le ministre de l'Economie, elles pourraient même se tenir après la période estivale.

Le sujet n'avait pas été abordé par Edouard Philippe dans ses annonces devant les députés, mardi 28 avril.

Ce mercredi, le ministre de l'Economie s'est penché sur la question des soldes, qui doivent normalement débuter le 24 juin prochain.  "Nous sommes encore en discussion avec les différentes fédérations du commerce. Le 24 juin, c'est trop tôt. Je suis ouvert à un décalage, soit au début du mois de juillet, soit encore plus tard, après l'été", a lancé Bruno Le Maire, dans des propos relayés par LCP, alors que le ministre de l'Economie devait être entendu par l'Assemblée nationale, cet après-midi, sur la question du plan de reprise de l'économie française.


Un report si lointain n'a jamais été évoqué par les représentants de commerçants

Se dirige-t-on vers des soldes d'été... à l'automne ? Le ministre de l'Economie, en tout cas, n'exclut aucune possibilité. Il invite les acteurs du secteur "à trouver un compromis pour (lui) proposer de nouvelles dates".

Avant la déclaration de Bruno Le Maire, les représentants des commerçants s'étaient déjà positionnés pour un report des soldes. Mais sans jamais évoquer une date aussi tardive. Comme le souligne Le Figaro, certains souhaitaient faire démarrer les soldes au plus tard le 1er juillet et prolonger la période sur six semaines, jusqu'au 11 août inclus, alors qu'elle était censée s'achever le 21 juillet. D'autres demandaient le report du début des soldes d'été au 22 juillet. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.