Les salaires vertigineux des 100 pilotes les mieux payés

Les salaires vertigineux des 100 pilotes les mieux payés©Wochit

6Medias, publié le jeudi 13 septembre 2018 à 12h30

Alors que l'intersyndicale d'Air France réclame une augmentation de 5,1% des rémunérations de toutes les catégories de personnels au nouveau directeur général de la compagnie aérienne, un chiffre dévoilé par Libération ce jeudi pourrait raviver les tensions.

Libération s'est procuré un document interne à la compagnie Air France qui va faire jaser alors que vont commencer des négociations salariales. Selon ce document, 99 pilotes sur un total de 2 831 gagnent plus de 300 000 euros brut par an.

La plupart d'entre eux sont des commandants de bord, souvent arrivés au grade d'instructeur et qui pilotent les plus gros avions d'Air France, c'est-à-dire les Boeing 777 et les Airbus A380.

Libération révèle aussi que sur ces 99 pilotes payés 25 000 euros brut par mois, un seul est une femme. "Au moment des évaluations, les instructeurs ne sont pas tendres avec les femmes pilotes qu'ils estiment moins aptes à gérer un incident de vol", a lâché un responsable syndical au quotidien.



Les dix pilotes les mieux payés perçoivent 340 000 euros par an, à peine moins que la fiche de paie des dix membres de la direction générale les mieux rémunérés. Et près de 30% des pilotes d'Air France émargent à plus de 200 000 euros brut par an. Ces salaires élevés pourraient bien servir au nouveau directeur général d'Air France-KLM.

Benjamin Smith pourrait demander aux pilotes de faire profil bas alors qu'ils réclament une rallonge de 3 à 4% de plus que les autres catégories de personnels qui demandent déjà 5,1% d'augmentation. Mais Grégoire Aplincourt, président du syndicat des pilotes d'Air France (Spaf), a rappelé à Libération que "chez Air France, un commandant de bord qui officie sur un avion moyen-courrier est payé 40% moins cher que dans une compagnie du Golfe persique". Les négociations s'annoncent délicates.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU