Les Restos du Cœur lancent leur 33e campagne de dons, sous le parrainage d'Emmanuel Macron

Les Restos du Cœur lancent leur 33e campagne de dons, sous le parrainage d'Emmanuel Macron
Emmanuel Macron a inauguré mardi 21 novembre la 33e campagne hivernale de distribution des Restos du Coeur en rendant visite aux bénévoles d'un centre de la capitale.

Orange avec AFP, publié le mardi 21 novembre 2017 à 15h13

SOLIDARITÉ. Les Restos du Cœur reprennent du service.

Mardi matin, l'association donne le coup d'envoi d'une nouvelle campagne de distribution de nourriture aux plus démunis, en présence d'Emmanuel Macron.

Les stocks sont faits et les bénévoles, prêts à offrir les denrées. Mardi 21 novembre marque le lancement officiel de la 33e saison des Restos du Cœur. Cette année encore, l'association a ouvert les portes de ses 2.000 centres dans le pays pour nourrir ceux qui ont faim. L'hiver dernier, plus de 135 millions de repas ont été distribués à travers toute la France.



L'association, qui lutte contre la pauvreté et l'exclusion depuis sa création en 1985 par Coluche, a reçu cette année un hôte de marque puisque c'est Emmanuel Macron qui a donné le coup d'envoi de la campagne de dons, depuis le centre de la Grange aux Belles, à Paris. C'est la première fois qu'un président de la République inaugure une campagne de l'association.

"C'est pour moi un message très positif, ça veut dire qu'il est préoccupé par le maintien de la cohésion sociale dans notre pays. Mais c'est aussi le message que pour les Français, l'action des Restos est quelque chose d'important et mérite d'être saluée par l'ensemble des responsables politiques", a déclaré à l'AFP le président des Restos du Coeur, Patrice Blanc.

Le chef de l'État a été accueilli par les bénévoles qui lui ont expliqué les démarches effectuées par les bénéficiaires pour être pris en charge et obtenir des colis alimentaires. "Ce que vous faites au quotidien, donner du temps et du cœur, est essentiel, vous faites vivre une très belle idée" a déclaré Emmanuel Macron en les remerciant.



DES BÉNÉVOLES PAS ASSEZ NOMBREUX

Malgré les années et la mobilisation de quelque 71.000 bénévoles, "la misère et l'exclusion sociale sont toujours là", assure le secrétaire général des Restos du cœur, Jean-Claude Guesdon. "Elles changent un peu de forme, il y a de plus en plus de personnes seules, de femmes seules avec des enfants, des personnes à la rue", a-t-il expliqué à France Info. Le secrétaire général a fait part de ses inquiétudes concernant le manque de bénévoles dans les rangs de l'association. "Il en faudrait plus. Les restaurants sont ouverts toute l'année, pour les trois-quarts. Il y a une campagne estivale que nous avons beaucoup développée parce que le besoin se fait ressentir tout au long de l'année. Donc, nous lançons aussi une campagne de recrutement de bénévoles. C'est un sujet constant de préoccupation pour nous", a-t-il souligné.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
77 commentaires - Les Restos du Cœur lancent leur 33e campagne de dons, sous le parrainage d'Emmanuel Macron
  • pour un gouvernant donner la soupe populaire a son peuple quel tristesse

  • Et qui en profite ? toujours les mêmes, des assistés,

  • Il est venu souhaiter la bienvenue aux nouveaux pauvres. Honte à vous, macron. Sa mère était absente "bizarre" c'est vrai qu'avec 440 000 € par mois, elle avait peut être Honte, je dis bien peut être

    Et il est fier en plus

  • J'espère qu'il a sorti son portefeuille et fait un don

  • C'est une honte. Au lieu de parader Macron ferait mieux de prendre des dispositions pour récupérer l'argent de l'évasion fiscale..