Les recettes des radars automatiques ont chuté de 15% depuis le début de l'année

Les recettes des radars automatiques ont chuté de 15% depuis le début de l'année
Depuis la mise en place de la baisse de la limitation à 80km/h sur les routes secondaires, les flash des radars automatiques ont fortement augmenté (illustration).

, publié le mercredi 28 novembre 2018 à 12h24

Selon RTL, la baisse des recettes des radars automatiques s'explique par la prudence des salariés, qui sont désormais dénoncés par leurs entreprises lorsqu'ils commettent une infraction, et les dégradations des appareils.

Depuis la mise en place de la baisse de la limitation à 80km/h sur les routes secondaires, les flash des radars automatiques ont fortement augmenté, rapporte ce mercredi matin 28 novembre RTL. Néanmoins, leurs recettes ont baissé de 15% depuis le début de l'année, souligne la station.



Comment expliquer une telle situation ? Une des premières raisons est la chute des amendes des automobilistes conduisant une voiture de fonction. En effet, les entreprises doivent désormais dénoncer les infractions de leurs salariés. Une mesure efficace, puisque les PV concernant les salariés sont en baisse de 10%.

Autre explication avancée : la dégradation des radars. Le site Radars-auto.com affirme que 600 radars fixes et autonomes, soit 20% du parc, ont notamment été endommagés depuis le début du mouvement des "gilets jaunes".



"Leur comportement est irresponsable. Ce n'est pas ça qui nous fera changer d'avis. Et deuxièmement, le risque est très grand à ces endroits-là qu'il y ait des accidents très graves", a déploré Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.