Les premiers mots de Sophie Pétronin depuis son retour sur le sol français

Les premiers mots de Sophie Pétronin depuis son retour sur le sol français©Capture d'écran TF1

publié le vendredi 09 octobre 2020 à 20h13

Sophie Pétronin s'est confiée sur sa détention au micro de TF1 pour la première fois depuis son retour sur le sol français.

Sophie Pétronin et son fils, Sébastien Chadaud-Pétronin, ont livré leur première interview sur le sol français depuis la libération de l'humanitaire. Ce vendredi 9 octobre, l'ex-otage au Mali s'est confiée sur sa détention au micro du 20 Heures de TF1.




"J'ai toujours été respectée.

Je ne peux pas mentir. Ils ont pris soin de moi, ils ont fait venir un médecin de leur organisation. On a discuté ensemble, il est revenu me voir plusieurs fois", détaille celle qui était il y a deux jours encore la dernière otage française dans le monde. "Trois fois, on a même cru qu'on était au bout, que tout allait prendre fin. Et, au dernier moment, on faisait demi-tour", a-t-elle livré.

"Hors du temps et de l'espace, entre le ciel et la terre"

Enlevée le 24 décembre 2016, Sophie Pétronin a passé plus de 1 380 jours aux mains des djihadistes. "J'étais dans une maison, hors du temps et de l'espace, entre le ciel et la terre. On a voyagé, j'ai même quitté le Mali", a-t-elle poursuivi sur TF1. "J'ai continué de prier, de faire de la relaxation. Je m'endormais comme ça. Pour être honnête, j'ai très bien dormi pendant plus de trois ans."

Sébastien Chadaud-Pétronin, quant à lui, renoue enfin avec sa mère. "Je la retrouve comme je l'avais laissée, avec seulement quelques kilos en moins, quelques fractures en plus et bien sûr fatiguée. Mais, quand elle est arrivée, elle est descendue de l'avion et m'a consolé comme un petit garçon, après toutes ces années...", a-t-il décrit au micro de TF1. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.