Les pilotes d'Easyjet dénoncent des cadences dangereuses

Les pilotes d'Easyjet dénoncent des cadences dangereuses

Les pilotes français dénoncent un "programme de vols irréaliste" (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 14 août 2017 à 09h39

Selon le syndicat des pilotes français, la compagnie programme plus de vols qu'elle n'a les moyens d'en réaliser, faisant courir des risques pour les passagers.

"EasyJet a atteint les limites du low-cost", estime Nicolas Frick, vice-président du syndicat français SNPL dans Le Parisien ce lundi 14 août, qui pointe du doigt des retard et des annulations répétés cet été.



"Quand on vous demande de faire un aller-retour Nice-Olbia en Sardaigne, puis un aller-retour Nice-Marrakech avec des escales de vingt-cinq minutes dans des aéroports surchargés pendant l'été, où il faut débarquer et embarquer 186 passagers plus les bagages, au moindre pépin, le dernier vol de la journée est impossible à faire", dénonce de son côté Michaël Van Til, délégué SNPL.



LA TENSION MONTE

Toujours selon le SNPL, "vous avez huit fois plus de chance cet été de voir votre vol annulé le week-end que hors période estivale". Sur le seul mois de juillet, easyJet a dû annuler pas moins de 541 vols, contre 350 en juillet 2016.

Résultat : la tension monte. "Il y a quelques jours, à Nice, un vol a eu douze heures de retard. Des clients et un agent d'EasyJet en sont venus aux mains", cite en exemple Michaël Van Til.

Plus grave, ces cadences infernales sont parfois suivies au péril de la vie des passagers. "on demande aux commandants de bord d'utiliser leur pouvoir discrétionnaire pour dépasser les limites légales de temps de vol afin d'assurer ce programme de vol irréaliste au mépris de la sécurité des passagers et des équipages", dénonce encore le syndicat.

Interrogée par Les Echos et Le Parisien, la compagnie EasyJet assure ne faire "aucun compromis sur la sécurité" et être "structurée pour gérer un niveau normal de perturbations en haute saison".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
120 commentaires - Les pilotes d'Easyjet dénoncent des cadences dangereuses
  • ils n ont plus le temps de s occuper des hotesses

  • on est pas obligé de travailler chez EASYJET .....!
    on peut aussi faire une autre profession que pilote si il n'y a pas assez de vols ou d'avions ...!
    La raison : " j'aime piloter " n'est pas suffisante !!!
    voyez dans d'autres professions comment cela se passe ......

  • Ils n' ont qu'à faire comme les pilotes d'air France : la grêve.

    Oui mais contairement aux pilotes d'Air France ils ne sont pas payés quand ils font grève seulement quand ils volent même pas quand ils roulent au sol s'ils s'arrètent de travailler c'est pour leur pied et il y a des chances qu'ils soient virés de la compagnie puisqu'ils sont travailleurs indépendants

  • Tout le monde critique cette compagnie, et les low cost en général, on n'oblige personne a les utiliser, quand j'achète une voiture "a pas cher" je ne me plains pas que c'est un "tas de boue" j'en ai pour mon argent, tant pis pour moi je n'avais qu'a réfléchir avant, tout a un prix en ce bas monde, quant aux pilotes ils ont choisi de travailler pour ces "buveurs de sueur" en toutes connaissance de cause alors ils feraient bien de la mettre en veilleuse ou de dégager si ça ne leur convient pas

  • Bah...
    la CFDT va nous arranger tout ça