Les pièces d'un et deux centimes pourraient bientôt disparaître

Les pièces d'un et deux centimes pourraient bientôt disparaître ©Panoramic

, publié le lundi 28 septembre 2020 à 17h39

La Commission européenne va lancer une grande étude sur les pièces d'un et deux centimes, rapporte BFMTV. Les citoyens européens pourront donner leur avis dans une phase de consultation ouverte.
 
Les jours des pièces d'un et deux centimes sont-ils comptés ? Comme le souligne BFMTV ce lundi 28 septembre, la Commission européenne va en tout cas sérieusement se pencher sur leur cas.

L'instance va lancer une grande étude d'analyse d'impact sur l'utilisation des petites pièces. En fonction des résultats, les paiements en espèces pourraient tous être arrondis, actant la disparition de ces deux pièces rouges.


 
"Cette évaluation explorera l'opportunité d'introduire une règle pour arrondir les paiements en espèces aux cinq centimes près. Cela pourrait entraîner la suppression progressive des pièces d'un et deux centimes", détaillent les autorités européennes dans un document en ligne. Le processus d'évaluation, qui a débuté ce lundi, comprend également une phase de consultation ouverte.
 
Décision à la fin de l'année 2021
 
Les pièces rouges n'alourdissent pas seulement les porte-monnaies. Elles sont également un vrai poids économique pour l'Union européenne. D'après BFMTV, une pièce d'un centime coûte... 1,2 centime à fabriquer. En 2013, la Commission européenne estimait que la frappe de ces pièces coûtait 12,7 millions d'euros par an. Mais la définition d'une règle d'arrondi aux cinq centimes près pourrait également avoir un effet inflationniste. L'instance européenne rendra sa décision à la fin de l'année 2021.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.