Les petits secrets bien cachés dans l'assiette des politiques

Les petits secrets bien cachés dans l'assiette des politiques©Panoramic
A lire aussi

Article 6Medias, vidéo BFM TV, publié le dimanche 06 août 2017 à 17h01

Frédéric Phone, l'ancien chef de l'Assemblée nationale et chef star du Tout-Paris, révèle les péchés mignons des stars et des politiques. De l'Hôtel Crillon au Concorde Lafayette en passant par l'Hôtel de Castiglione, il a côtoyé les plus grands grâce à ses fourneaux.

Dans le portrait que lui consacre La Dépêche, celui qui a repris les rênes du restaurant "Bouchon Lyonnais", une institution spécialisée dans la cuisine du terroir, nous apprend ainsi que Johnny Hallyday se montrait "chaleureux et pas compliqué". Serge Gainsbourg, lui, "fumait plus qu'il ne déjeunait. Quant à Coluche, c'est bien simple, "il invitait tout le monde."



Mais le chef star a également fait ses armes en tâchant de satisfaire les papilles exigeantes des politiques, lorsqu'il était le chef cuisinier de l'Assemblée nationale. C'est là-bas qu'il a pu constater le "solide appétit de judoka" de David Douillet, quand Rama Yade et Nicolas Sarkozy semblaient eux, au contraire, surveiller leur ligne. L'ancienne secrétaire d'État chargée des Affaires étrangères se montrait en effet "très vigilante sur le gras et le sucré", tandis que l'ex-chef de l'État demeure "très soucieux de sa forme". Jean-Marc Ayrault, lui, "aimait particulièrement le tournedos de boeuf Rossini", et "avait son salon particulier" avant d'être Premier ministre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.