Les maltraitances sur les personnes âgées en forte hausse en 2018

Les maltraitances sur les personnes âgées en forte hausse en 2018
Une personne âgée dans un Ehpad à Paris le 5 juillet 2018.

Orange avec AFP-Services, publié le vendredi 15 février 2019 à 11h50

Négligences, insultes, coups... Le nombre de signalements de cas de maltraitances sur des personnes âgées a bondi en 2018 de 13 % selon les chiffres de la Fédération 3977, relayés par RTL. 

Selon les informations de RTL, le nombre d'appels concernant des maltraitances sur des personnes âgées a bondi de 13 % en 2018.

3.556 appels pour des signalements ont été passés, soit 400 de plus qu'en 2017 et 1.000 de plus qu'en 2016. La radio cite les chiffres de la Fédération 3977 - 3977 comme le numéro d'appel d'urgence en cas d'événement grave -, indiquant que la majorité des faits signalés, 73 %, ont lieu au domicile des personnes âgées. L'entourage familial est le plus souvent mis en cause, "loin devant les professionnels de santé", écrit la radio. 



Les maltraitances psychologiques sont les plus fréquemment signalées et concernent 27 % des cas. Il peut s'agir d'insultes dégradantes, de situations humiliantes ou de menaces. Arrivent juste derrière, les négligences, 23 % des cas, comme par exemple les oublis de soins. 16 % des appels concernent les maltraitances physiques. Enfin ce sont des faits de maltraitances financières qui sont signalés. 

Un aide-soignant devant le tribunal 


RTL précise qu'"il n'existe pas de statistiques officielles" en France pour chiffrer la maltraitance sur les personnes âgées. "Le nombre d'appels reçus au numéro national unique 3977 contre la maltraitance est malgré tout un bon indicateur", avance la radio. 

Les chiffres de la Fédération 3977 sont révélés alors qu'un aide-soignant d'un Ehpad est présenté ce vendredi devant le tribunal de Créteil (Val-de-Marne). Soupçonné de maltraitance sur une nonagénaire, il a pu être confondu après que la famille de la victime a installé une caméra dans la chambre de la vieille dame. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.