Les images bouleversantes d'un ours polaire affamé agonisant

Les images bouleversantes d'un ours polaire affamé agonisant
La population des ours polaires devrait diminuer de 30% d'ici 2050 (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le dimanche 10 décembre 2017 à 08h00

La scène a été filmée sur l'ile de Baffin, au Canada. On y voit un ours polaire extrêmement maigre, décharné, cherchant désespérément de la nourriture pour survivre dans les poubelles.



"Voici à quoi ressemble la famine.

Les muscles s'atrophient. Plus d'énergie. C'est une mort lente et douloureuse. Quand les scientifiques disent que les ours polaires disparaîtront au cours des 100 prochaines années, je pense à la population mondiale de 25.000 ours qui meurent de cette manière", explique le photographe Paul Nicklen, qui travaille avec National Geographic.

Le photographe qui était en expédition avec l'association Sea Legacy explique que son équipe et lui étaient en pleurs devant cet ours en train d'agoniser. Paul Nicklen dit avoir filmé cette mort lente pour que celle-ci ne soit pas arrivée en vain.

26.000 OURS POLAIRES MENACÉS

"La simple vérité est la suivante : si la Terre continue à se réchauffer, nous perdrons des ours et des écosystèmes polaires entiers. Ce gros mâle n'était pas vieux et il est certainement mort dans les heures ou les jours qui ont suivi ce moment. Mais il y a des solutions. Nous devons réduire notre empreinte carbone, manger de nourriture saine, arrêter de couper nos forêts et commencer par mettre la Terre à l'honneur", explique encore le photographe.

Dans la vidéo, Paul Nicklen fait allusion à une étude de 2015 publiée par l'Union internationale pour la conservation de la nature. Selon cette étude, le changement climatique serait la menace la plus importante pour les 26.000 ours polaires du monde. D'après les scientifiques, leur population devrait diminuer de 30% d'ici 2050.

La terrible scène a déjà été vue plus d'un million de fois depuis sa parution le 5 décembre.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU