Les grands magasins subissent la concurrence d'internet

Les grands magasins subissent la concurrence d'internet©MAXPPP
A lire aussi

franceinfo, publié le jeudi 07 décembre 2017 à 23h39

Vous l'avez peut-être remarqué dans les supermarchés, il y a des rayons qui sont toujours complets : l'alimentaire, et d'autres, où les clients ne se bousculent pas vraiment, comme l'électroménager. Les journalistes ne sont pas autorisés à interviewer les vendeurs, mais en caméra discrète, ils confient leur crainte : internet pourrait bien finir par les mettre au chômage. Avec la concurrence d'internet, c'est le modèle des supermarchés qui s'essouffle. Sur trois ans, le chiffre d'affaires des grands hypermarchés a baissé de 0,2% alors que celui des commerces de proximité augmente de 7% et que les achats en ligne explosent : +40%.

Les grands magasins tentent de trouver des solutions

Pourtant, dans les années 60, les supermarchés révolutionnent les modes de…

Lire la suite sur Franceinfo

 
3 commentaires - Les grands magasins subissent la concurrence d'internet
  • après avoir pris en otages les producteurs et les consommateurs,
    les avoir pris pour des bourrins,
    leur avoir fait les poches et tromper sur la marchandise,
    voilà le résultat, et ce n'est qu'un début !!! mais cela va aller très vite maintenant.

    Les hypers, j'y vais parce que
    le chauffage est gratuit
    la lecture des journaux est gratuite
    et plein de petits truc gratos mais sympas ....

  • la solution: souvent les vendeurs n'en savent pas plus que le client,et les services ne sont pas à la hauteur.

  • les magasins physiques ont des charges ( impôts, taxes, charges, .....), sont créateurs d'emplois locaux, sont des "animateurs" locaux, .... contrairement aux "magasins" internet. Il convient donc de corriger cette distorsion flagrante de concurrence par une taxe sur les achats par internet .... pour redynamiser notre cadre quotidien !! En plus cela permettrait de contrer les mauvaises astuces de certaines entreprises étrangères pour ne pas payer d'impôts dans le pays de vente ! Le plus simple est de créer par entreprise et par pays un ratio ( impôts + salaires versés) / Chiffre d'affaire [ des chiffres simples et connus] ...... avec des seuils d'imposition correctifs en fonction de celui-ci.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]