Les gilets jaunes victimes de leur succès

Les gilets jaunes victimes de leur succès©Panoramic

, publié le samedi 01 décembre 2018 à 13h53

A en croire les ruptures de stock un peu partout en France, le gilet jaune est devenu le vêtement incontournable du moment.

Malgré les violences survenues sur les Champs-Élysées le samedi 1er décembre, les "gilets jaunes" ne se démobilisent pas. Pour arborer les couleurs du mouvement, il faut obligatoirement posséder ce gilet qui est devenu l'un des accessoires les plus vendus dans les rubrique Auto des sites d'e-commerce.

Une fièvre jaune qui n'est pas seulement virtuelle, car de nombreuses enseignes à travers la France ont été, ou sont toujours, en rupture de stock.

Ainsi, en périphérie d'Aubagne, dans les Bouches-du-Rhône, une vendeuse d'un Norauto témoigne à l'Express que "des clients viennent en groupe, achètent des gilets, et les enfilent directement en sortant du magasin". Un succès qui s'étend jusqu'au rayon cyclisme de Décathlon. Un responsable de rayon d'un magasin de la capitale a confirmé à l'Express avoir vu ses ventes tripler la semaine dernière.



Le gilet jaune est principalement vendu à Norauto à 2,99 euros et à 3,99 euros chez Feu Vert. Les deux marques notent en effet une forte hausse des ventes des gilets fluo à l'échelle nationale pour le mois de novembre. Une manne financière bienvenue pour leurs fournisseurs, puisque Feu Vert comme Norauto importent les fameux gilets.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.