ALERTE INFO
12:06 Réforme des retraites : l'intersyndicale appelle à une nouvelle journée d'actions mardi

Les "gilets jaunes" manifestent dans toute la France

Les "gilets jaunes" manifestent dans toute la France
Manifestation de "gilets jaunes" le 28 septembre 2019 à Paris.

, publié le samedi 26 octobre 2019 à 20h06

Des manifestations, dont certaines tendues, ont eu lieu à Paris, Toulouse mais aussi Saint-Etienne. 

Ce samedi marquait "l'acte 50" du mouvement des "gilets jaunes". L'occasion, pour quelque 500 personnes de manifester notamment à Saint-Etienne, alors que le premier anniversaire de la naissance du mouvement approche.

Après avoir traversé la ville en début d'après-midi, les manifestants ont bloqué la RN88 à l'aide de bidons métalliques, coupant la circulation dans les deux sens. Ils ont été délogés par les forces de l'ordre à grand renfort de gaz lacrymogènes et les voies ont été dégagées.

La manifestation s'est dispersée vers 18 heures place du Peuple, en centre-ville. Ce 50e acte des "gilets jaunes" n'a pas donné lieu à des "dégâts significatifs ni (...) blessés", selon la préfecture de la Loire, qui a fait toutefois état de six interpellations. 


Des lacrymogènes à Toulouse

A Paris, plusieurs centaines de personnes ont défilé, pour moitié des "gilets jaunes", pour moitié des soutiens aux Chiliens. "Tous ensemble, les peuples unis ne seront jamais vaincus", proclamait une banderole.

A Toulouse, bastion du mouvement de lutte contre les violences policières, la manifestation a rassemblé dans l'après-midi plusieurs centaines de "gilets jaunes" aux cris de "A bas l'État, les flics et les fachos" et derrière une banderole proclamant "Stop à la grande braderie des services publics". Un cordon policier a lancé rapidement une première salve de gaz lacrymogènes pour détourner du centre-ville le cortège, repoussé sur la berge extérieure du canal du Midi.

Dans le Grand-Est, à Épinal, ce sont 350 "gilets jaunes" qui ont parcouru les rues à partir de 14h30. Le centre-ville leur avait été interdit par la préfecture. Cette dernière a indiqué en fin d'après-midi que la manifestation avait été "plutôt calme" si ce n'est "des incidents mineurs". "Ils ont cheminé tranquillement", a ajouté la préfecture des Vosges.

A Lille, ils ont été environ 350 à défiler, sans incidents notables, affirme le collectif des "gilets jaunes". Selon France 3, trois personnes ont été interpellées, dont une femme enceinte. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.