Les gilets jaunes essaiment en Belgique

Les gilets jaunes essaiment en Belgique©Panoramic

6Medias, publié le vendredi 16 novembre 2018 à 11h10

À la veille d'une mobilisation qui s'annonce forte en France pour dénoncer le prix des carburants, les gilets jaunes s'exportent. C'est le cas en Belgique où des actions sont aussi prévues, explique Capital.

Le jaune va-t-il devenir un symbole dans toute l'Europe ce samedi 17 novembre ? C'est en tout cas bien parti, déjà en France, avec la mobilisation prévue pour dénoncer le prix des carburants.

Mais comme le révèle Capital qui cite un média belge (L'Écho), le mouvement qui devrait se manifester sur les routes ou points stratégiques, s'invite aussi en Belgique.



Les gilets jaunes belges ont les mêmes revendications et surtout les mêmes récriminations envers leur gouvernement, à savoir, le prix du carburant ! Selon L'Écho, des dépôts de carburant sont bloqués depuis jeudi soir, et même s'il n'y a pas eu de débordements, le mouvement devrait s'étendre à cinq autres sites stratégiques en Wallonie.

Le diesel plus cher en Belgique

"Amenez vos palettes, vos blocs, pour barrer les routes", peut-on lire sur les réseaux sociaux dans les appels à se mobiliser. L'objectif, précise Capital, étant de "mettre à sec le pays". Les Belges pourraient être rejoints par quelques Français mais le mouvement ne prend pas cependant pas la même ampleur. Et pour cause, si la hausse du prix du diesel est importante en Belgique, elle n'est pas aussi importante qu'en France. + 15 % contre 23 % dans l'Hexagone.

Nos voisins sont néanmoins davantage taxés, précise Le Soir, malgré une baisse récente. À la pompe, la situation est différente. Le litre d'essence est estimé à 1,54 € en France contre 1,43 € en Belgique. En revanche, pour le diesel, il est plus cher chez nos voisins : 1,54 € contre 1,51 €.

Au total, plus d'une centaine de mouvements citoyens sont attendus samedi en Belgique, soit beaucoup moins qu'en France où 1500 points de ralliement sont évoqués.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.