Les Français veulent rester dans l'Union européenne, mais réclament plus d'autonomie

Les Français veulent rester dans l'Union européenne, mais réclament plus d'autonomie
Des drapeaux européens le 25 juin 2016 à Lille (illustration).

Orange avec AFP, publié le mercredi 29 juin 2016 à 08h20

- Les voix prônant une sortie de la France de l'Union européenne (UE) se multiplient depuis le Brexit. Selon un sondage publié ce mercredi, 45% des Français veulent rester dans l'UE, tandis que 33% seraient pour un "Frexit".

-

Alors que le Royaume-Uni a voté en faveur d'une sortie de l'UE il y a six jours, les Français, eux, ne veulent pas d'un "Frexit" (sortie de la France de l'UE). Selon un sondage TNS Sofres-Onepoint pour RTL, Le Figaro et LCI, 45% des Français seraient favorables au maintien de la France au sein de l'UE. Si un référendum sur le sujet était organisé dans l'Hexagone, ils ne seraient que 33% à voter pour une sortie de l'UE. 22% des sondés restent indécis. En revanche, les avis sont plus partagés concernant l'organisation d'une consultation des Français sur le maintien ou non du pays dans l'Union : 45% des sondés y seraient favorables, 44% n'en veulent pas. 28% se disent "tout à fait favorables", tandis que 28% n'y sont "pas du tout favorables".

UNE VOLONTÉ D'AUTONOMIE

Une tendance claire se dégage néanmoins dans ce sondage : la majorité des personne interrogées souhaiterait que les nations qui composent l'Union européenne aient davantage d'autonomie (55%). L'enthousiasme vis-à-vis de l'Europe essouffle : ils ne sont plus que 25% des sondés à vouloir davantage d'intégration des nations au sein de l'UE. L'enquête révèle également qu'un parti se démarque dans le choix d'une sortie de la France de l'Union : parmi les électeurs du Front National, ils sont une écrasante majorité à se prononcer pour (74%).



Enfin, 43% des sondés estiment que le Brexit est une mauvaise chose pour la France. Pour près de la moitié des Français (48%), la sortie des Britanniques de l'UE aura aussi des conséquences négatives pour cette dernière. Mais près de six Français sur dix déclarent ne pas être surpris du résultat du référendum organisé la semaine dernière au Royaume-Uni. En revanche, 45% des personnes interrogées se disent déçues.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU