Les Français favorables à un reconfinement... sans restrictions

Les Français favorables à un reconfinement... sans restrictions
Un rayon de produits "non essentiels" fermé, dans un supermarché de Bordeaux, le 4 novembre 2020.
A lire aussi

publié le vendredi 29 janvier 2021 à 15h30

Si 62% des personnes interrogées se disent favorables à un nouveau confinement, la majorité sont contre la fermeture des commerces "non essentiels" (64%), des établissements scolaires (60%), des des bars et restaurants (54%) ou l'interdiction de se rassembler (57%), selon un sondage Odoxa-Backbone consulting réalisé pour France Info et Le Figaro, jeudi 28 janvier. 

Alors que les indicateurs de la propagation de l'épidémie de Covid-19 se dégradent et que la campagne de vaccination prend du retard, l'hypothèse d'un troisième confinement se précise. 




Cette piste a la faveur des sondés : 62% se disent favorables à un nouveau confinement et 70% souhaitent même qu'il se fasse le plus rapidement possible. L'idée d'un reconfinement obtient les faveurs de toutes les classes de la population : jeunes (57%) et seniors (70%), CSP+ (57%) et CSP- (63%), urbains (65%) et ruraux (60%), sympathisants de droite (67% des LR et même 51% des RN) comme de gauche (78% des PS et 61% des Insoumis)... 

Seuls 14% approuvent toutes les restrictions 

Soixante-dix pour cent des Français souhaitent que ce confinement "soit mis en place le plus vite possible pour stopper la propagation de l'épidémie avec les nouveaux variants", contre seulement 29% qui pensent "qu'il faut encore attendre et retarder le plus possible sa mise en place". 

En revanche, ils refusent largement les mesures associées au confinement.

Seuls 14% approuvent les 6 mesures mentionnées dans le sondage (interdiction de se déplacer en dehors de sa région, y compris lors des vacances de février. Interdiction de se déplacer sans dérogation au-delà d'une heure par jour comme lors du premier confinement. Prolongation de la fermeture des bars, restaurants et lieux de culture déjà fermés. Interdiction de recevoir de la famille ou des amis chez soi. Fermeture des écoles, collèges et lycées. Fermeture des commerces jugés non essentiels). 

Les jeunes ne respecteront pas le confinement 

Seule l'interdiction de se déplacer d'une région à une autre fait consensus (64% sont favorables). Mais les Français rejettent la fermeture des commerces non essentiels (64%), celle des écoles, collèges et lycées (60%), l'interdiction de recevoir (57%), la fermeture des bars et des restaurants (54%) et l'interdiction de se déplacer sans dérogation (52%). 

Par ailleurs, 42% des Français ont déjà prévu de ne pas respecter le confinement, contre 58% qui le respecteront scrupuleusement. C'est encore plus marqué chez les jeunes : 66% des 18-24 ans et 58% des 25-34 ans ne le respecteront pas. 


* Enquête réalisée auprès d'un échantillon de Français interrogés par internet les 27 et 28 janvier 2021. Echantillon de 1.005 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.