Les Français achètent moins de viande mais en consomment plus

Les Français achètent moins de viande mais en consomment plus
Une boucherie en France en 2015. (Photo d'illustration)

Orange avec AFP-Services, publié le vendredi 08 novembre 2019 à 19h46

La baisse des achats de viande fraîche en France est de 3% en volume selon une étude de FranceAgriMer. Pourtant, la consommation a augmenté dans le même temps.


En plein questionnement quant à sa nécessité, la consommation de viande baisse-t-elle en France ? L'étude "Consommation des produits carnés en 2018", publiée vendredi 8 novembre par l'organisme semi-public FranceAgriMer, est venu apporter la réponse : non.
La consommation de viande en France est marquée par une contradiction : les Français en achètent de moins en moins chez le boucher, mais en consomment de plus en plus en raison de la vogue des burgers, nuggets et sandwiches.


Selon l'étude, les achats de viande fraîche des ménages ont baissé de 2,6% en valeur et de 3% en volume l'an dernier. Ces chiffres comprennent aussi bien le poulet, rosbif, ou gigot que la viande hachée, les saucisses, merguez, brochettes, viandes marinées et abats. En ajoutant les surgelés et la charcuterie, la baisse des achats de viande est de 1,4% en valeur et de 2,5% en volume, selon la même étude.

87,5 kilos par an

En revanche, selon une deuxième étude diffusée simultanément par FranceAgriMer, sur la consommation de viande par les Français, les chiffres sont en hausse en 2018. Selon ce mode de calcul, dit "consommation par bilan", chaque Français a consommé en moyenne 87,5 kilo/équivalent carcasse de viande en 2018, contre 85 kgec en 2017.

La hausse de la consommation individuelle apparente s'appuie sur une envolée de la consommation de viande hors domicile, perceptible notamment pour la restauration à emporter ou à livrer (burgers, kebab, sandwiches).
Cette remontée fait suite à une baisse quasi-continue depuis 1998 de la consommation de produits carnés, année où chaque Français avait statistiquement consommé 93,6 kilo/équivalent carcasse de viande, le record de l'après-guerre.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.