Les évangéliques soumettent à l'ONU des recommandations sur la liberté de conscience en France

Les évangéliques soumettent à l'ONU des recommandations sur la liberté de conscience en France

Les communautés protestants évangéliques sont en nette croissance, évaluées en France à quelque 650.000 pratiquants réguliers

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 31 août 2017 à 11h07

Les protestants évangéliques ont adressé au Conseil des droits de l'Homme de l'ONU douze "recommandations" sur la liberté de conscience en France, exigeant notamment une possibilité d'objection pour les maires hostiles aux mariages homosexuels, a-t-on appris mercredi auprès de leur principale organisation.

"Les événements dramatiques terroristes auxquels la France a dû faire face par la mise en place de l'état d'urgence, une société française fortement sécularisée et méfiante du fait religieux et la difficile acceptation d'un pluralisme d'expression sur des sujets sensibles justifient la nécessaire vigilance des États membres de l'ONU", écrit dans un rapport le Conseil national des évangéliques de France (Cnef).

Ce document a été transmis cet été au Conseil des droits de l'homme des Nations unies, en vue de l'"examen périodique universel" qui doit concerner la situation de la France en matière de libertés de conscience et d'expression lors d'une session prévue en janvier et février 2018.

Le Cnef revendique la représentation de plus de 70% des protestants évangéliques de France, des communautés religieuses en nette croissance, évaluées à quelque 650.000 pratiquants réguliers et souvent plus conservatrices que les Eglises historiques luthéro-réformées.

Parmi ses recommandations, le Cnef, dont le rapport est cosigné par les deux organisations européenne et mondiale auxquelles il appartient, demande l'ajout à la loi Taubira de 2013 d'une "clause de conscience" permettant aux élus municipaux "de ne pas célébrer de mariages de couples de personnes de même sexe lorsque leurs convictions s'y opposent".

L'organisation évangélique souhaite aussi une modification du Code de la santé publique pour "prévoir une clause générale d'objection de conscience pour l'ensemble des soignants", notamment "dans les domaines de la procréation et de la fin de vie", tout "en garantissant l'accès aux soins".

Le Cnef voudrait en outre "que les programmes de l'Éducation nationale et les méthodes pédagogiques respectent la liberté de pensée, de conscience et de religion des élèves et de leurs parents, notamment s'agissant de l'éducation à la sexualité et de la présentation du fait religieux".

Enfin, hostile au délit d'entrave numérique à l'interruption volontaire de grossesse (IVG) récemment entré dans le droit, le Conseil des évangéliques plaide pour "que la liberté d'expression et de communication soit garantie pour permettre la mise à disposition d'informations pluralistes sur ce sujet délicat".

 
96 commentaires - Les évangéliques soumettent à l'ONU des recommandations sur la liberté de conscience en France
  • Si un dieu a créé l'homme, il n'est pas le créateur des religions. Les religions ont été inventées par des hommes pour imposer à d'autres hommes des manières de penser et de se comporter, en distillant un "message" supposé émaner de la volonté de ce dieu, pour asseoir un pouvoir qui ne relève absolument pas de ce même dieu.
    Qu'on laisse donc les croyances à la sphère privée, sans vouloir en imposer aucune à quiconque, ni interférer dans la loi commune voulue par le peuple à travers ses représentants, c'est la base de la "laïcité".

  • Eh ben ! quel niveau dans les commentaires ! !

    Effectivement , c'est afflgeant : on y voit :
    -ignorance totale de l'histoire , particulièrement de l'histoire religieuse
    - à priori qui démontrent aussi un manque de culture et de connaissance inquiétant chez beaucoup de nos contemporains
    -propos haineux récités comme des slogans qui démontrent combien les manipulations sont efficaces sur ce terreau là !

  • Pour ma part,que l on me demande surtout pas jurer sur la bible que je considère comme un tissu de mensonges et d hallucination collective.

    Lisez là d'abord

    todiav : je la lis de temps à autre, c'est une des références culturelles d'une grande partie de l'humanité, y compris des musulmans, certaines sourates du Coran ayant des références communes avec des versets de la Bible. À côté de cela, je n'ai plus de croyance religieuse, tout en respectant le droit de l'autre d'avoir ses croyances, s'il respecte mon droit de n'en avoir aucune.

    Oncle sophocle : je lis la Bible quotidiennement , et j'ai par ailleurs aussi un Coran que je lis aussi parfois .
    Il est vrai qu'une grosse partie du Coran a repris (souvent en le déformant ) ce qui est dans la Bible.
    Selon le Christianisme , Dieu Lui même ne s'impose pas aux hommes , mais Il est venu comme homme pour porter en Lui les contradictions de l'humanité ……celui qui se permettrait de vouloir imposer sa religion renierait le Christianisme et son expression la plus nette : le Protrstantisme . Il ne vous aura pas échappé que c'est à partir des pays Protestants que la tolerance religieuse s'est répandue dans tous les pays de culture chretienne . Voltaire lui même , s'était installé à Ferney près de Genève pour pouvoir s'y réfugier en cas de nouvelles persécutions.

    -Vous pouvez lire la Bible autant que vous voulez, dans tous les sens, à l'envers ou à l'endroit, tout votre vie, cela reste incompréhensible.
    Vous pourrez facilement lui faire dire tout et son contraire, donc..
    -Certains ne s'en privent d'ailleurs pas.

  • Les maires que ça défrise les lois françaises rendent leur tablier point. Déjà qu'on est gouverné par des mondialistes de la finance, les religieux ne vont pas s'y mettre aussi, non mais, ouste c't'engeance malfaisante et intolérante qui veut elle-aussi le pouvoir sur nous !

    Justement , les Évangéliques , qui sont des Protestants sont en train de lutter pour la liberté d'expression et contre la pensée unique qu'on veut nous imposer . Au XVI et XVII siècles c'était contre l'inquisition et le pouvoir royal tyrannique ; au XX siecle ce fut contre les dictatures nazie et communiste …et maintenant c'est contre la pensée unique qu'on veut nous imposer par la censure de ceux qui s'opposent

  • je les félicite ces gens !! en france c'est vraiment la non liberté tout est obligatoire et ils vont obligér les vaccinations et déjà en france ils obligent pour les chiens des vaccins mais on a pas d'amende pour ça sauf que pour les enfants ils vont mettre des amendes aux parents qui sont pas d'accord est ce normal d'obliger les gens ??
    en amérique vous avez le droit d'avoir des armes vous pouvez vous défendre...
    bravo les évangilistes ! j'ignorai qu'il y avait des gens bien dans ce pays...

    Beh oui, ça s'appelle faire passer l'intérêt général avant l'intérêt particulier.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]