Les effets néfastes du chômage sur la santé

Les effets néfastes du chômage sur la santé©Panoramic

6Medias, publié le jeudi 20 septembre 2018 à 08h58

L'association Solidarité nouvelles face au chômage vient de publier un rapport inquiétant sur l'état de santé des personnes sans emploi.

Le risque de mortalité est plus élevé chez un chômeur que sur le reste de la population. C'est ce qui ressort du rapport de l'association Solidarité nouvelles face au chômage (SNC) intitulé "la santé des chercheurs d'emploi, un enjeu de santé publique", publié ce jeudi 20 septembre et dévoilé par Le Parisien.

Un risque accru qui s'explique par les "comportements à risque" des personnes sans emploi. "Alimentation moins saine, baisse de l'activité physique, addictions plus nombreuses, privation de soins", détaille Pierre Meneton, chercheur à l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale). Parmi les maladies qui touchent le plus les chômeurs : les maladies cardiovasculaires (infarctus, insuffisance cardiaque, AVC...) ainsi que les cancers.

Selon le rapport, entre 10 000 et 14 000 décès chaque année sont "imputables" au chômage, soit "une surmortalité de 300% par rapport au reste de la population", estime l'Inserm. Par ailleurs, le chômage augmenterait également le nombre de suicides. "Il est vécu comme une épreuve qui s'accompagne de stress et d'anxiété, mais aussi d'un profond sentiment de honte et de culpabilité", souligne le rapport.

Parmi les pistes proposées par l'association Solidarité nouvelles face au chômage pour améliorer la qualité de vie des personnes sans emploi : "la mise en oeuvre d'un accompagnement plus global par les pouvoirs publics", rapporte Le Parisien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.