Les confidences de la cousine de François Hollande !

Les confidences de la cousine de François Hollande !©Capture d'écran

publié le vendredi 19 août 2016 à 14h39

Confidences présidentielles. Dans une interview accordée à l'Opinion, Hélène Pilichowski, la cousine de François Hollande, livre quelques anecdotes sur le président de la République.

Sa mère, Gisèle Jacquignon, était la cousine germaine de la mère de François Hollande, Nicole Tribert. Hélène Pilichowski et François Hollande se retrouvaient ainsi souvent à Saint-Genix-sur-Guiers, en Savoie. "Nos grands-parents, qui étaient frère et soeur, nous emmenaient toujours en vacances ensemble", explique celle qui est depuis devenue journaliste. Elle raconte alors des moments de vie passés avec celui qui est entretemps devenu chef de l'État. "On l'appelait - et on l'appelle toujours - "le petit François". Il était dodu, rigolo, toujours de bonne humeur, jamais un pet de travers, jouisseur, gourmand : avec lui, on ne pensait qu'à manger du chocolat en cachette !", confie Hélène Pilichowski à l'Opinion.



"Il aimait s'amuser, faire des blagues", continue-t-elle. "Pour lui, la vie était facile et tout le monde l'aimait", estime celle qui n'a révélé son lien de parenté avec François Hollande qu'en octobre 2011, après sa victoire à la primaire socialiste. Hélène Pilichowski raconte à l'Opinion que le père du "petit François" augurait qu'il ferait l'ENA. Sa mère, elle, "était très fière de lui mais elle ne pensait pas qu'il aurait la stature pour être président", avoue la journaliste. Après sa victoire dans la course à l'Élysée, à laquelle Hélène Pilichowski ne croyait pas vraiment, François Hollande n'a pas convié sa famille à la cérémonie d'investiture, le 15 mai 2012.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.