Les colis livrés à domicile bientôt taxés ?

Les colis livrés à domicile bientôt taxés ?
54% des Français vont privilégier Internet pour leurs achats de Noël (illustration).

publié le mercredi 31 octobre 2018 à 20h45

Les Échos rapportent que l'Association des maires de France et des députés La République en marche soutiennent la proposition du maire Les Républicains de Cannes de taxer de 1 euro chaque achat sur Internet pour financer un allégement des charges des petits magasins.

À quelques semaines de Noël, un sondage OpinionWay pour Proximis publié mardi 30 octobre révèle que 54% des Français vont privilégier Internet pour leurs achats de cadeaux, au grand dam des petits commerces qui désertent de plus en plus les centres-villes. Le taux de vacance commerciale des centres-villes en France est en effet passé de 6,2 % en 2001 à 11,3 % en 2016.

Pour les aider, le maire Les Républicains de Cannes (Alpes-Maritimes) David Lisnard propose, via un amendement au projet de loi de finances 2019, la création d'une taxe d'un euro sur les colis livrés à domicile, révèlent Les Échos.

Les livraisons en magasins et points relais en seraient en revanche exemptées.



Baptisée "fiscalité locale commerciale équitable" (FCLE) elle serait collectée par le commerçant en ligne puis reversée à l'État afin d'alimenter un fonds qui compenserait un abattement de 10 % sur les taxes foncières des commerces de moins de 400 mètres carrés de surface. Selon le calcul du maire de Cannes, cette taxe pourrait rapporter 336 millions d'euros de recettes.

Une taxe soutenue par plusieurs élus LREM

David Lisnard a d'ores et déjà reçu le soutien de l'Association des maires de France (AMF), dont il est vice-président.



Le député La République en marche du Pas-de-Calais Benoît Potterie soutient également cette idée. Il assure aux Échos que d'autres députés de la majorité vont se rallier derrière l'amendement ou y apporter une légère nuance.





David Lisnard doit rencontrer le Premier ministre Édouard Philippe le 20 novembre pour discuter de cette idée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.