Les billes aimantées, un danger pour les enfants

Les billes aimantées, un danger pour les enfants
Les billes aimantées présentent dans certains types de jeux ou des gadgets de bureau représentent un danger pour les enfants. 

publié le vendredi 11 juin 2021 à 17h10

Les autorités sanitaires mettent en garde contre ces petites billes présentes dans certains objets, à l'origine de deux accidents graves impliquant des enfants. En cas d'ingestion, ces billes présentent des risques graves. 

Découvrir un jeune enfant porter à sa bouche la première chose que trouve sa main est une scène très fréquente. Les billes aimantées présentent dans certains types de jeux ou des gadgets de bureau ne font pas exception. 


Dans un communiqué adressé le 11 juin, les autorités sanitaires alertent sur un phénomène courant. Pour prévenir les risques de complications graves, en cas d'ingestion, il convient de mettre les objets contenant des billes aimantées "hors de portée des enfants, qui pourraient les confondre avec des bonbons et les avaler". 

Cas grave d'ingestion 

Deux cas graves d'ingestion accidentelle de billes aimantées de 3 à 5 mm ont été signalés dernièrement chez des enfants de 3 ans ou plus jeunes encore, indiquent les autorités. Les billes aimantées provenaient d'objets "anti-stress" pour adultes. Les billes aimantées avalées par les très jeunes enfants peuvent s'agglomérer, obstruer le tube digestif et déchirer les parois intestinales, provoquant des perforations.

"Les cas les plus graves demandent un acte chirurgical lourd et peuvent mettre en jeu le pronostic vital des enfants", ajoutent les autorités sanitaires. Les billes aimantées, qui peuvent également faire partie de certains jeux de construction, sont "notablement plus dangereuses que des objets inertes de mêmes dimensions (billes en verre, pièces de monnaie).

En cas d'ingestion, même supposée, il faut appeler immédiatement un centre antipoison qui donnera les conseils médicaux et la conduite à tenir. En cas d'urgence vitale, il faut appeler le 15 ou le 112. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.