Le vol qui embarrasse le ministère des Finances

Le vol qui embarrasse le ministère des Finances©Panoramic

6Medias, publié le dimanche 02 avril 2017 à 17h42

Un cadre de Bercy s'est fait voler son téléphone et un ordinateur contenant des données sensibles, selon Le Parisien.

La négligence d'un employé de Bercy pourrait avoir de fâcheuses conséquences. Dans la nuit du jeudi 30 au vendredi 31 mars, ce cadre de 32 ans, chargé du recensement des données publiques, un service basé au ministère de l'Économie et des Finances, s'est fait voler son téléphone portable et un ordinateur professionnel.

Selon une information du Parisien, ils contiendraient des données sensibles. L'enquête a donc été confiée à la police judiciaire, chargée de remettre la main rapidement sur ces objets pour éviter d'éventuelles fuites.

C'est dans le quartier de Charonne, dans le XIe arrondissement de Paris, qu'a eu lieu le vol. La voiture du cadre de Bercy a été fracturée et une sacoche a été dérobée. À l'intérieur se trouvaient notamment ses papiers d'identité, un badge d'entrée au ministère, son téléphone portable et un ordinateur. La disparition de ces outils professionnels inquièterait sérieusement les enquêteurs puisque cela concerne des codes sources de logiciels d'État, des échanges avec des organisations internationales, des contacts ministériels, les coordonnées du conseiller numérique à Matignon...

Selon Le Parisien, le cadre de Bercy se voulait rassurant. "Le portable était éteint. Il y a des protections", a-t-il précisé. Avant de reconnaître sa négligence : "J'ai eu la bêtise de laisser ma sacoche dans le coffre de ma voiture fermée. Il était 23 heures. Je sortais d'un restaurant. J'étais avec des amis et j'allais dans un bar. J'ai eu la flemme !" La préservation des données sensibles dépend désormais de l'efficacité des enquêteurs à boucler cette affaire.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
315 commentaires - Le vol qui embarrasse le ministère des Finances
  • dire à son patron "je me suis fait piquer mon ordi dans ma bagnole"...ce doit être dur pour cacher une refourgue à je ne sais quel copain ou acheteur journaliste...Il aura du mal à lui faire comprendre, autant qu'à nous d'ailleurs.

    Il devait ramener du travail à la maison. Un moyen pour éventuellement faire diffuser des infos confidentielles sans être embêté.

    encore un truc comme cela!!!

  • c'est ça un socialiste, ça vie dans son monde a lui ou tous le monde il est gentil!!!! mais là il a été rattraper par la réalité de la vie des français lambda !

  • Il n'aura même pas 3 jours d'arrêt pour sa négligence coupable.

  • dans une entreprise c'est une faute professionnelle lourde qui justifie le licenciement

  • Un restaurant bien arrosé et ensuite un bar.
    A qui confie t'on les secrets de la France ?
    Il mérite pour le moins une mise à pied immédiate et une radiation de tout emploi dans la fonction publique.
    On verra comment il sera accueilli dans le privé avec un tel CV !