Le vignoble du Chablis "en feu" pour sauver son raisin du gel

Le vignoble du Chablis "en feu" pour sauver son raisin du gel
Des chaufferettes, dans le vignoble de Chablis, en avril 2001
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 19 avril 2017 à 22h10

Le coup de froid qui sévit sur l'Hexagone en cette mi-avril fait trembler les viticulteurs bourguignons, qui redoutent les effets dévastateurs du gel sur les bourgeons des vignes. Principal menacé : le célèbre vignoble du Chablis qui a fait face à une première vague de gelées nocturnes dans la nuit de mardi 18 à 19 avril, et qui devait affronter de nouvelles températures négatives plus rigoureuses la nuit suivante.

Face aux caprices de la natures, plusieurs systèmes de protection ont été activés sur certaines parcelles de grands et premiers crus.

Plusieurs médias régionaux dont l'Yonne Républicaine rapportent ainsi que des dispositifs d'aspersion ont été enclenchés dès 23 heures. Plus spectaculaire : l'allumage de centaines de "chaufferettes", petits brûlots au pétrole disposés sur des hectares entiers à travers les vignes pour limiter le gel. Ce dispositif exceptionnel de "sauvetage" a donné lieu à des scènes irréelles, capturées par des photographes locaux.


La vague de froid devrait persister jusqu'à vendredi 21 avril, avant un léger redoux attendu pour le week-end. "Pour l'instant quelques bourgeons ont gelé mais rien de très significatif. On va cependant attendre la fin de semaine avant de réellement souffler", a témoigné le président du syndicat de vignerons d'Irancy.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
14 commentaires - Le vignoble du Chablis "en feu" pour sauver son raisin du gel
  • Ceci n'a rien d'extraordinaire ; dans ma jeunesse , nous mettions chaque année des brûlots dans les vergers et personne ne s'en plaignait . Maintenant il fait plus ou moins 0,1° centigrade par rapport à la température "normale " on crie au scandale . Après cela on rouspète à cause du réchauffement climatique . Allez comprendre

  • Nous parlons des vignerons qui subissent le gel en ce moment; mais rarement des apiculteurs qui subissent les vignerons..
    Il m'ont fait perdre 80% de mes ruches cet hiver.
    Mes abeilles ont stocké des pollens contaminés par les phytosanitaires de 2016.
    Nous les apiculteurs n'avons pas notre mot à dire .

    Vous avez raison d'en parler les vignerons sont de très gros pollueurs avec leur vignobles et ,ça passe totalement inapercu

    gardez vos abeilles chez vous semez des fleurs prés de vos ruches et nourrissez les biens à l'hiver

  • Hei les ecolos !!!! il paraît qu'il y a un réchauffement !!! mais où?

    C'est vrais vous avez de soucis plus importants, les élections !!! l'écologie peut attendre..

    ben non justement
    réchauffement climatique = élévation MOYENNE de la température = variations plus grandes (en plus et en moins) et décalages des effets saisonniers
    le drame, c'est le gel APRES la floraison

  • curieux ,,là il n'y a pas de pollution !!! nous particulier on n'a pas le droit de brûler son bois sec dans son pré , sans avoir le risque de pv !!!

  • c'est la fumée qui flotte au dessus du vignoble qui limite les dégâts !