Le tueur en série Michel Fourniret hospitalisé après un malaise dans sa cellule

Le tueur en série Michel Fourniret hospitalisé après un malaise dans sa cellule
Le tueur en série Michel Fourniret.

publié le vendredi 20 novembre 2020 à 13h15

L'homme, condamné à la prison à perpétuité pour le meurtre de sept jeunes femmes, aurait par ailleurs donné des indications sur le lieu où il aurait enterré le corps de la petite Estelle Mouzin. Le tueur en série a été mis en examen pour le meurtre de la fillette, disparue en janvier 2003. 

Le tueur en série Michel Fourniret a été hospitalisé vendredi 20 novembre. Âgé de 78 ans, l'homme "a fait un malaise ce (vendredi) matin dans sa cellule du centre pénitentiaire de Fresnes. il a été pris en charge par le Samu et les pompiers puis transporté au CHU Henri Mondor (à Créteil dans le Val-de-Marne) où il est actuellement hospitalisé", a indiqué la porte-parole du ministère de la Justice.



Le tueur en série a été condamné en 2008 à la réclusion criminelle à perpétuité pour les meurtres de sept jeunes femmes, commis entre 1987 et 2001. Michel Fourniret a également été mis en examen pour les disparitions et les morts de Marie-Angèle Domece et Joanna Parrish, et pour le meurtre d'Estelle Mouzin, qu'il a reconnu avoir tuée. 

Fin octobre, le tueur en série a d'ailleurs été emmené dans les Ardennes dans l'espoir qu'il indique où se trouve le corps de la fillette, disparue à neuf ans en janvier 2003 à Guermantes (Seine et Marne). Selon des informations de franceinfo, le déplacement aurait porté ses fruits et l'homme aurait donné le lieu précis où serait enterré le corps. La juge Sabine Khéris, chargée des investigations, a prévu de se rendre à cet endroit le 7 décembre, précise franceinfo

La gendarmerie nationale a par ailleurs lancé jeudi 12 novembre un appel à témoins dans l'espoir d'obtenir de nouvelles informations sur des "enquêtes judiciaires en cours" pouvant impliquer le tueur en série Michel Fourniret et son ex-épouse Monique Olivier, les déclarations alambiquées du tueur en série et ses problèmes de mémoire compliquant singulièrement la tâche des enquêteurs.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.