Le Sri Lanka revient sur son annonce d'un Français tué dans les attentats, "erreur d'identité"

Le Sri Lanka revient sur son annonce d'un Français tué dans les attentats, "erreur d'identité"
Des militaires gardent l'entrée de l'autel Saint Antoine à Colombo, au Sri Lanka, le 22 avril 2019

AFP, publié le mardi 23 avril 2019 à 16h21

Le gouvernement sri-lankais est revenu mardi sur son annonce la veille d'un Français tué dans les attentats suicides du dimanche de Pâques, qui ont fait plus de 320 morts et 500 blessés.

"Le ressortissant français qui était marqué comme tué dans le communiqué de presse du ministère du 22 avril est un cas d'erreur" de nationalité, a déclaré le ministère des Affaires étrangères sri-lankais dans un communiqué. La nationalité étrangère la plus touchée dans ces attaques est l'Inde, avec 10 morts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.