Le résistant Georges Loinger est mort à l'âge de 108 ans

Le résistant Georges Loinger est mort à l'âge de 108 ans
Georges Loinger reçoit les insignes de commandeur de la Légion d'honneur, le 19 septembre 2005 à Paris.

, publié le samedi 29 décembre 2018 à 16h32

Il avait aidé plusieurs milliers d'enfants juifs pendant la Seconde guerre mondiale.

Le résistant alsacien Georges Loinger est décédé vendredi 28 décembre à Paris à l'âge de 108 ans, rapporte France Bleu.



Né en 1910 à Strasbourg dans une famille juive orthodoxe strasbourgeoise de sept enfants, Jean Loinger est fait prisonnier de guerre dans la forêt de Haguenau et envoyé dans un camp de travail en Bavière. Il parvient à s'évader et passe ensuite en zone libre et rejoint alors le réseau Bourgogne de la Résistance.



De nombreuses récompenses

Il organise le sauvetage de centaines d'enfants juifs, en créant une filière clandestine de passage depuis Annemasse vers la Suisse. Il rejoint en parallèle le réseau lyonnais Garel qui veut sauver les enfants juifs de la déportation.

Après la guerre, il s'engage pour faciliter le passage des rescapés du nazisme en Palestine sous mandat britannique et joue un grand rôle dans l'affaire de l'Exodus lorsque ce bateau fait escale en France.

Il reçoit les insignes de commandeur de la Légion d'honneur en 2005 et sera reçu en 2013 par le président israélien Shimon Peres lors d'un voyage en Israël. En octobre 2014, Strasbourg lui remet la médaille de citoyen d'honneur de la ville.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.