Le Puy-en-Velay : un "commando" incendie un lycée et agresse le proviseur

Le Puy-en-Velay : un "commando" incendie un lycée et agresse le proviseur
Un casque de pompier (illustration)

Orange avec AFP-Services, publié le jeudi 25 avril 2019 à 15h10

Plusieurs individus encagoulés ont pris d'assaut le lycée Jean Monnet, au Puy-en-Velay, dans la matinée de jeudi 25 avril. 

Des individus ont fait irruption et vandalisé un lycée professionnel du Puy-en-Velay (Haute-Loire) et agressé le proviseur. "Cette nuit, le proviseur du lycée Jean Monnet du Puy-en-Velay, sans élèves en cette période de vacances scolaires, a fait l'objet d'une agression et un feu a détruit l'espace de restauration collective du lycée, ne faisant aucune victime", écrit le rectorat de l'Académie de Clermont-Ferrand, dans un communiqué.

"Je les ai sentis belliqueux"

Selon L'Eveil de la Haute-Loire, le proviseur a été tiré de son sommeil vers 5 heures du matin, alors qu'il dormait dans son logement de fonction situé juste au dessus de l'espace de restauration du lycée. La cantine a été ravagée par les flammes. "J'ai entendu qu'on tapait à la porte de l'appartement. Je suis allé ouvrir et je me suis retrouvé nez à nez avec deux individus encagoulés, vêtus de noir. Je les ai sentis belliqueux. J'ai juste eu le temps de refermer la porte et d'appeler la police", raconte le directeur de l'établissement.
 


L'accueil des élèves sera assuré pour la rentrée scolaire lundi prochain et un service de restauration sera mis en place, précise par ailleurs le recteur, qui condamne aux côtés du ministre de l'Education nationale "avec la plus grande fermeté ces actes de violence".

Le procureur de la République du Puy-en-Velay, seul habilité à communiquer sur l'enquête en cours, n'était pas joignable dans l'immédiat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.