Le pur-sang Carriacou remporte le Grand Steeple-chase de Paris

Chargement en cours
Le jockey britannique Davy Russell (5e G) et Isabelle Pacault (4e D), éleveuse du pur-sang vainqueur du Grand Steeple-chase de Paris, le 19 mai 2019 à Auteuil
Le jockey britannique Davy Russell (5e G) et Isabelle Pacault (4e D), éleveuse du pur-sang vainqueur du Grand Steeple-chase de Paris, le 19 mai 2019 à Auteuil
1/2
© AFP, Geoffroy VAN DER HASSELT

AFP, publié le dimanche 19 mai 2019 à 18h27

Le pur-sang français de 7 ans Carriacou monté par l'Irlandais Davy Russell a remporté facilement dimanche à Auteuil le Grand Steeple-chase de Paris, une course marathon de 6 km, après avoir franchi les 23 obstacles du parcours dans un très bon style.

Au sein au peloton, Carriacou a patienté jusqu'au saut du Rail Ditch and Fence, l'obstacle le plus difficile du parcours qu'il a survolé en faisant un bond de plus de 5 mètres de long. 

Puis il s'est rapproché et a sauté la dernière haie sur la même ligne que Bipolaire et notamment Roi Mage avant de les laisser sur place sur le plat.

"Je suis si content de remporter cette course. Le cheval est en super forme. C'est un super sauteur et il a un super mental", a déclaré Davy Russell longuement ovationné par le public de retour au rond de présentation.

Pour la première fois dans l'histoire de cette course mythique, une femme entraîneur, Isabelle Pacault, a inscrit son nom au palmarès.

"C'est l'élevage de la maison à mi-chemin entre l'Irlande et Royan", a dit Isabelle Pacault les larmes aux yeux en accueillant son champion.

Troisième du Grand Steeple-chase de Paris en 2017, Carriacou, qui a été accidenté et a connu une interruption de carrière, s'est montré impérial cette année.

La deuxième place est revenue à Bipolaire sous la selle de Jonathan Plouganou, dans le groupe de tête depuis le départ. Il défendait l'entraînement de François Nicolle tout comme Roi Mage, monté par Gaëtan Masure, qui a pris la troisième place.

"Aujourd'hui je suis battu par meilleur que moi. Je suis à la pointe du combat,j'ai payé l'effort", a commenté Jonathan Plouganou.

Avec cette victoire, Carriacou  est entré dans les annales hippiques et a rapporté à l'écurie Mirande la somme de 369.000 euros promise au vainqueur, sur les 820.000 euros de primes diverses.

Après le forfait de Bob and Co, cette édition a opposé 19 sauteurs d'exception, rendant cette course mythique d'autant plus difficile. En l'absence de l'Irlandaise Rachael Blackmore, une seule femme, la Française Nathalie Dessouter avait relevé le défi. Elle a fini 6e après avoir longtemps galopé avec les premiers.

Cinq chevaux sont tombés. La seule jument de 5 ans, Eludy, confiée à Kevin Nabet, est tombée à la rivière des tribunes.

Crystal Beach, piloté par Ludovic Philipperon, deuxième favori, est tombé lui au saut du Rail Ditch and Fence, gêné par Eludy en liberté. Il a entraîné dans sa chute sur cet obstacle appelé "juge de paix" Docteur de Ballon monté par Félix de Gilles. 

A l'obstacle suivant, Saint Pistol sous la selle de Arnaud Duchène, qui faisait partie des chevaux en vue, est tombé à son tour ainsi que Spirit Sun confié à Alain de Chitray.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.