Le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes en 10 dates-clés

Chargement en cours
 Des agriculteurs opposés au projet d'aéroport de manifestent près du site de Notre-Dame-des-Landes, le 10 novembre 2016

Des agriculteurs opposés au projet d'aéroport de manifestent près du site de Notre-Dame-des-Landes, le 10 novembre 2016

1/2
© AFP, DAMIEN MEYER
A lire aussi

AFP, publié le mercredi 13 décembre 2017 à 08h15

Le projet contesté de construction d'un aéroport à Notre-Dame-des-Landes, à une vingtaine de kilomètres au nord de Nantes, remonte aux années 1960. En voici les dix dates-clés:

- 1965/70: choix du site -

Le préfet de Loire-Atlantique lance en 1965 la recherche d'un site pour accueillir un nouvel aéroport dans le Grand Ouest. La zone de Notre-Dame-des-Landes est préférée à 17 autres. Ce choix est validé en 1970 par le Comité interministériel d'aménagement du territoire (Ciat).

- 1974: création de la ZAD -

Une zone d'aménagement différé (ZAD) de 1.225 hectares est créée sur le site de Notre-Dame-des-Landes, entraînant la préemption progressive de terres par le conseil général.

- 2000: relance du projet -

Le 26 octobre 2000, le Premier ministre socialiste Lionel Jospin relance le projet, mis en sommeil plus de 25 ans. Un débat public, mené jusqu'en 2003, n'apporte aucun consensus.

- 2008: utilité publique -

Le décret déclarant le nouvel aéroport d'utilité publique (DUP) est publié le 10 février 2008 au Journal officiel, après avis favorable de la commission d'enquête.

- 2009: occupation -

Des militants anti-capitalistes commencent à occuper la ZAD en août 2009 après la tenue d'un "Camp action climat".

- 2010: concession à Vinci -

Vinci remporte en décembre l'appel d'offres pour la conception, le financement, la construction et l'exploitation du futur aéroport pour une période de 55 ans.

- 2012/13: "commission du dialogue" -

Suspendant l'opération "César", visant à expulser les occupants de la ZAD, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault met en place fin 2012 une "commission du dialogue". Celle-ci conclut en avril 2013 à l'utilité du projet, tout en recommandant une amélioration des mesures de compensation environnementales.

- 2015: feu vert aux travaux -

Le 30 octobre 2015, la préfecture de Loire-Atlantique annonce la reprise des travaux pour 2016, après le rejet en juillet des recours environnementaux déposés par les opposants et la confirmation par le Premier ministre Manuel Valls de la poursuite du projet. Le 25 janvier 2016, la justice valide l'expulsion des derniers agriculteurs et riverains historiques vivant sur la ZAD.

- 26 juin 2016: consultation locale -

Les électeurs de Loire-Atlantique votent en faveur de la construction du nouvel aéroport, à plus de 55% des voix, lors d'une consultation organisée par le président de la République, François Hollande, qui promet que le résultat sera respecté. Malgré la validation par la justice des arrêtés autorisant les travaux, mi-novembre, le gouvernement de Bernard Cazeneuve abandonne le 9 décembre son objectif d'une évacuation de la ZAD, prévue à l'automne. 

- 13 décembre 2017: ultime rapport d'experts -

A peine arrivé au pouvoir, le nouvel exécutif confirme une médiation pour "une dernière fois, regarder les choses" et "faire baisser la tension" sur ce dossier très contesté, avant une décision "claire" et "assumée" sur la poursuite ou non du projet. Après une mission de six mois, les trois médiateurs remettent leur copie au Premier ministre.  

 
34 commentaires - Le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes en 10 dates-clés
  • Il y a des avantages et.... inconvénients pour ce nouveau aeroport...
    J'habite pas la region, dont, pas partie prenante
    Il me semble pourtant que les avantages l'emportent... MAIS, car il y en a un, Il faut peut etre reduire un peu la voilure. J'ai lu que la surface pour ce "bébé" etait de presque 1300Ha!! . Moi qui suis issue du milieu agricole, je trouve que ça fait beaucoup!!!
    Je sais fort bien qu'on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs... Néanmoins, cela depend du volume de celle-ci... Elle parait un poil trop grosse!

    Cet aeroport a ete conçu quand?? s'il y a 50 ans .... il y a surement des choses à optimiser.. On ne fera plus decoller le Concorde dessus!! lui, c'est vrai, il avait besoin d'une piste d'une longueur double que les autres avions.
    Le projet est à revoir... les données ont changé.

  • Non il n'est pas nécessaire.LYON ST EX deux pistes quatre de prévu un fiasco .Genève 200 kms plus loin
    deux pistes dix fois plus de passagers et de fret . Arrêtons la gabegie

    avatar
    Selever  (privé) -

    Oui ductore, s'il suffisait de déplacer un aéroport de quelques kilomètres voire quelques dizaines de kilomètres pour résoudre la question de la pollution par le kérosène....Les frontaliers autour de Cointrin connaissent régulièrement des épisode de neige noire, une couche de polluant qui se répand sur Genève mais aussi le bassin de Gex et finit par tomber sur toute la région avec la formation du givre. Quand au bruit, la bascule des vents permet "d'arroser" généreusement l'ensemble des habitants dans un rayon bien plus large que celui des aéroports. Du temps que l'avion est notre vache sacrée, comme le fût le nucléaire en son temps....

  • pour lutter contre le réchauffement la solution c'est encore plus d'avion , vive la cop

  • ce rapport aussi inutile que les précédents, est un rapport mi chèvres mi choux, et il ne pouvait en être autrement. Les soit-disant experts ne peuvent rien dire d' autre que " dire: on sait- t -y ? quand on ne sait pas "? encore de l'argent fichu en l'air .
    cet aéroport est la plus belle traduction de l'incompétence et de l'incurie de nos hommes politiques... oui ils sont incurables...

  • et maintenant a macron de jouer...attention pas de promesses de l action...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]