Le producteur Thomas Langmann placé en garde à vue

Le producteur Thomas Langmann placé en garde à vue
Celine Bosquet et Thomas Langmann à Cannes, le 19 mai 2016.

Orange avec AFP, publié le jeudi 03 mai 2018 à 10h48

Début avril, la parquet de Paris avait ouvert un enquête préliminaire pour "messages malveillants réitérés" et "menaces".

Le producteur Thomas Langmann a été placé en garde à vue au commissariat central des Ve-VIe arrondissements de Paris, mercredi 2 mai, a rapporté Le Point. Il est visé par une plainte de son épouse, la journaliste Céline Bosquet, pour des menaces et des faits de harcèlement.


Toujours mariés l'ex-journaliste de M6 et le producteur de "The Artist" et d'"Asterix" vivent séparés depuis août 2017.

Début avril, la parquet de Paris avait ouvert un enquête préliminaire pour "messages malveillants réitérés" et "menaces". Dans sa plainte, Céline Bosquet a évoqué un homme "en proie à ses addictions". "Il laissait entrer les dealers à domicile" et consommerait des drogues dures, malgré la présence des enfants, a-t-elle expliqué au policiers, selon Le Point. En août 2017, après quatre ans de mariage, elle avait décidé de se réfugier chez ses parents, rappelle l'hebdomadaire.

Depuis leur séparation, Thomas Langmann lui aurait envoyé entre 5 et 10 SMS par jour, dans lesquels il tient des propos parfois menaçants. "Je veux évacuer la haine que tu forges en moi et les envies qu'elle procure", lui aurait-il par exemple écrit, selon Le Point.


"Je vous informe que j'ai très peur de lui et de ses fréquentations, car il a déjà usé de la violence et été condamné pour ça, qu'il s'en est pris à mon père et qu'il est toujours en proie à ses addictions", a-t-elle dit aux policiers. Thomas Langmann avait été condamné en 2008 à 4 mois de prison avec sursis pour des violences à l'encontre de la mère de sa première fille, rappelle l'hebdomadaire.

Fin avril, le producteur s'était défendu sur France 2. "Un divorce est une affaire privée. Avant qu'un jugement soit rendu sur la garde des enfants, il y a parfois des parents qui les prennent et ne les laissent pas à l'autre parent. Donc pendant ces trois mois-là, j'ai peut-être beaucoup appelé ma femme. Si ça, c'est du harcèlement, alors je le revendique. J'ai harcelé ma femme pour voir mon fils", avait-il déclaré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.