Le procès « Jawad » promet d'être hors du commun

Le procès « Jawad » promet d'être hors du commun©Source : Capture écran BFM TV

6Medias, publié le vendredi 22 décembre 2017 à 12h52

Jawad "le logeur" sera jugé du 24 janvier au 14 février. 266 parties civiles sont attendues au procès, qui sera retransmis en vidéo dans trois salles d'audience précise Europe 1.

Un dispositif inédit à la mesure d'un jugement très attendu. Jeudi, une audience de procédure a eu lieu devant le Tribunal de Paris concernant le jugement de Jawad Bendaoud, surnommé le "logeur" de djihadistes au lendemain des attaques du 13 novembre 2015. Plusieurs dizaines d'avocats se sont réunis pour décider des conditions du procès de cet homme de 30 ans, jugé pour "recel de malfaiteurs terroristes".



266 personnes victimes du 13-Novembre se sont déjà manifestées pour être représentées lors du procès. Face à l'afflux constant des demandes, le tribunal n'a eu d'autre choix que de s'adapter et opter en faveur d'une retransmission vidéo de l'audience, rapporte Europe 1. Ainsi, trois salles d'audience pourraient accueillir les parties civiles qui souhaiteraient assister au procès. Les avocats ne sont pas en reste. Ces derniers vont devoir s'organiser en groupe de travail afin de «travailler main dans la main, se répartir des thèmes de plaidoiries", explique maître Helena Christidis. Le procès de Jawad Bendaoud démarrera le 24 janvier, avec un jugement attendu pour le 14 février, d'après la présidence du Tribunal de Paris.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
104 commentaires - Le procès « Jawad » promet d'être hors du commun
  • c est un type pas intelligent, le plus choquant, c est que les vrais terroristes et leurs mentors passent au deuxième plan, pour mieux disparaitre. c est tellement plus commode pour masquer les déficits de notre propre police !!

  • Il sous loue son appartement (ce qui déjà est interdit) et en plus à des terroristes, mais ne dit on pas "qui se ressemble s'assemble", donc à traiter comme un terroriste.

    Ah bon c'est son appartement???

    Stan, c'est l'appartement qu'il loue à un propriétaire ou à une agence et de surcroît il le sous loue

  • ah, la "justice" va se faire du fric.

  • Ne t'inquiète pas tu auras 20 ans quand on aime on a toujours 20 Ans!

  • De quoi en faire une comédie DRAMATIQUE, mais quel bon acteur il aurait été.