Le procès « Jawad » promet d'être hors du commun

Le procès « Jawad » promet d'être hors du commun©Source : Capture écran BFM TV

6Medias, publié le vendredi 22 décembre 2017 à 12h52

Jawad "le logeur" sera jugé du 24 janvier au 14 février. 266 parties civiles sont attendues au procès, qui sera retransmis en vidéo dans trois salles d'audience précise Europe 1.

Un dispositif inédit à la mesure d'un jugement très attendu. Jeudi, une audience de procédure a eu lieu devant le Tribunal de Paris concernant le jugement de Jawad Bendaoud, surnommé le "logeur" de djihadistes au lendemain des attaques du 13 novembre 2015. Plusieurs dizaines d'avocats se sont réunis pour décider des conditions du procès de cet homme de 30 ans, jugé pour "recel de malfaiteurs terroristes".



266 personnes victimes du 13-Novembre se sont déjà manifestées pour être représentées lors du procès. Face à l'afflux constant des demandes, le tribunal n'a eu d'autre choix que de s'adapter et opter en faveur d'une retransmission vidéo de l'audience, rapporte Europe 1. Ainsi, trois salles d'audience pourraient accueillir les parties civiles qui souhaiteraient assister au procès. Les avocats ne sont pas en reste. Ces derniers vont devoir s'organiser en groupe de travail afin de «travailler main dans la main, se répartir des thèmes de plaidoiries", explique maître Helena Christidis. Le procès de Jawad Bendaoud démarrera le 24 janvier, avec un jugement attendu pour le 14 février, d'après la présidence du Tribunal de Paris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.