Le président de la FFF, Noël Le Graët, revendique "le droit de se déplacer" avec des vols privés

Le président de la FFF, Noël Le Graët, revendique "le droit de se déplacer" avec des vols privés©CHARLY TRIBALLEAU / AFP

franceinfo, publié le jeudi 05 avril 2018 à 18h49

"Quand je prends un avion, ce n'est pas pour aller passer un week-end sur la Côte d'Azur." Epinglé pour son recours à des vols privés, le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, justifie ce mode de transport dans les colonnes de L'Equipe, jeudi 5 avril. "C'est toujours lié à ma fonction, explique-t-il. J'arrive pour les réunions, je passe le temps qu'il convient et je rentre. Et je suis bénévole. Je suis disponible à tout moment. Je revendique ce droit de me déplacer".

Dans un rapport d'avril 2017 récemment dévoilé par Le Monde, la Cour des comptes soulignait "une hausse continue des affrètements d'avions" au sein de la FFF. Le document évoquait ainsi le montant de 313 000 euros pour l'année 2015, contre 9 000 euros en 2011. Cette…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.