Le porte-hélicoptères Le Tonnerre est arrivé à Beyrouth

Le porte-hélicoptères Le Tonnerre est arrivé à Beyrouth
La ministre des Armées ce vendredi 14 août au port de Beyrouth.

, publié le vendredi 14 août 2020 à 13h50

Le porte-hélicoptères Le Tonnerre transporte plusieurs tonnes de fret. L'un des objectifs est de déblayer le grand port de Beyrouth, dévasté après l'explosion de la semaine passée.

Le navire français, qui transporte notamment 700 militaires et plusieurs tonnes de fret, est arrivé ce vendredi matin à Beyrouth. Il avait quitté Toulon, dans le Var, dimanche, cinq jours après la terrible explosion survenue dans la capitale libanaise et qui a coûté la vie à plus de 150 personnes. 

Le cabinet de la ministre des Armées Florence Parly avait indiqué mercredi que l'un des objectifs était "de déblayer le port pour le rendre de nouveau opérationnel".




Le porte-hélicoptères a été accueilli par Florence Parly, présente à Beyrouth depuis la veille. 

Le Tonnerre transporte notamment "un groupement génie de l'armée de terre d'environ 350 hommes" ainsi "qu'un détachement de plongeurs démineurs de la Marine nationale avec des compétences de travaux sous-marins et d'investigation de zones portuaires". La France envoie également  "des capacités de reconnaissance des accès maritimes et de soutien hydrographie du Service hydrographique et océanographique de la marine (SHOM)", a indiqué le ministère des Armées dans un communiqué.




La visite de Mme Parly intervient aussi en pleines tensions en Méditerranée orientale, une zone riche en hydrocarbures et disputée entre la Turquie et la Grèce. La France y a déployé temporairement deux chasseurs Rafale et deux bâtiments de la Marine nationale, selon un communiqué du ministère français des Armées jeudi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.