Le "plus important réseau de trafic de stupéfiants" de Marseille démantelé

Le "plus important réseau de trafic de stupéfiants" de Marseille démantelé
La cité de la castellane à Marseille, en avril 2016

AFP, publié le vendredi 22 juin 2018 à 13h19

La police a démantelé "le plus important réseau de trafic de stupéfiants de Marseille", celui de la cité de la Castellane, dans les quartiers Nord, et huit personnes ont été écrouées, ont indiqué la police judiciaire et le parquet vendredi.

Lors d'un gros coup de filet lundi, pour lequel 250 policiers avaient été mobilisés, 20 personnes ont été arrêtées, a indiqué le Directeur interrégional de la police judiciaire Eric Arella, lors d'un point presse. 

Il s'agit selon lui du premier point de vente de stupéfiants de la cité phocéenne.

La police a aussi saisi 200 kilos de résine de cannabis et 9 armes dont 2 kalachnikov, ainsi que 30.000 euros, une grenade et deux gilets pare-balles.

Parmi les 17 personnes -dont 3 femmes- finalement présentées au magistrat instructeur, du "gérant" au guetteur en passant par les "nourrices" (qui gardent la drogue), huit ont été mises en examen et placées en détention provisoire, pour "trafic de stupéfiants, association de malfaiteurs, infraction à la législation sur les armes", selon le procureur de la République Xavier Tarabeux.

Le parquet avait requis la mise en examen de 13 personnes et a fait appel pour les cinq personnes non mises en examen.

Parmi les personnes écrouées figure une "tête de réseau", selon M. Arella.

Deux des interpellés faisaient l'objet d'un mandat d'arrêt après leur condamnation à 5 et 6 ans de prison le 12 décembre 2017 pour trafic de stupéfiants, selon M. Tarabeux.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU