Le péage de Bandol incendié en marge d'un rassemblement des gilets jaunes

Le péage de Bandol incendié en marge d'un rassemblement des gilets jaunes©Capture Var Matin

, publié le mardi 18 décembre 2018 à 07h40

Ce lundi 17 décembre en fin de soirée, la gare de péage de Bandol (Var) a été partiellement détruite par le feu alors qu'elle était occupée par des "gilets jaunes. L'autoroute a été fermée dans les deux sens.

Var Matin a diffusé la vidéo des images impressionnantes de la gare de péage de Bandol ravagée par les flammes en marge d'un rassemblement de "gilets jaunes" ce lundi. Une vidéo de l'incendie, visiblement filmée par les casseurs eux-mêmes, a par ailleurs largement circulé sur les réseaux sociaux cette nuit.



Le groupe Vinci Autoroutes a en conséquence fermé dans les deux sens l'A50 autour du site vandalisé sur l'axe entre Marseille et Toulon. Les sapeurs-pompiers ont été dépêchés sur place, de même qu'une cinquantaine de membres des forces de l'ordre. Selon les informations de BFMTV, 17 personnes ont été interpellées pour "dégradations et attroupement".



Pour rappel, Vinci Autoroutes, qui exploite la majorité des autoroutes du sud de la France, a évalué ce dimanche le coût des dégradations liées au mouvement des "gilets jaunes" à "plusieurs dizaines de millions d'euros". Dans la journée de lundi, l'entreprise avait par ailleurs fait savoir qu'elle comptait identifier les automobilistes ayant profité des opérations "barrières levées" afin de leur demander de s'acquitter des droits de passage.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.