Le parquet de Paris rouvre une enquête sur une accusation de viol visant Gérald Darmarin

Le parquet de Paris rouvre une enquête sur une accusation de viol visant Gérald Darmarin

Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin à l'Assemblée nationale le 29 novembre 2017 à Paris

AFP, publié le samedi 27 janvier 2018 à 14h18

Le parquet de Paris a rouvert une enquête sur une accusation de viol visant le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin pour des faits datant de 2009 que l'intéressé conteste catégoriquement, a-t-on appris samedi de source judiciaire.

Cette décision fait suite à l'envoi en janvier d'un nouveau courrier par la plaignante, qui accuse M. Darmanin de l'avoir violée alors qu'elle sollicitait de l'aide dans une affaire judiciaire, a indiqué cette source, confirmant une information du Monde. 

Ces accusations "ne traduisent qu'une intention de nuire", a affirmé à l'AFP l'avocat du ministre, Mathias Chicheportich.

En juin 2017, M. Darmanin, âgé aujourd'hui de 35 ans, avait déjà déposé une plainte en dénonciation calomnieuse dans cette affaire.

Le 15 janvier, c'est le ministre lui-même qui avait révélé avoir fait l'objet au printemps 2017 d'une enquête préliminaire à la suite d'une lettre l'accusant, selon lui, "d'abus de faiblesse, d'abus de pouvoir, voire de viol".

Cette enquête avait d'abord été close en juillet 2017, la plaignante n'ayant pas répondu aux convocations des enquêteurs qui souhaitaient l'entendre.

Mais cette femme, âgée de 46 ans selon Le Monde, a relancé les investigations en janvier en adressant un nouveau courrier au parquet de Paris.

L'enquête, confiée à la police judiciaire, "a été rouverte le 22 janvier pour qu'elle puisse être auditionnée", a indiqué la source judiciaire, ajoutant qu'elle avait été entendue "le 25 janvier".

En 2009, Gérald Darmanin était âgé de 27 ans et faisait partie de l'équipe de collaborateurs de Xavier Bertrand à l'UMP.

Interrogé en janvier sur sa réputation de "dragueur lourd", le ministre avait reconnu "avoir pu être léger", "avoir envoyé des SMS un peu lourds" et "avoir pris des vents".

"Je pense que la libération de la parole, c'est très important parce que chacun a pu se poser la question : j'ai sans doute dû être pas très fin", avait-il poursuivi, en référence à la cascade de révélations qui a suivi l'affaire Weinstein.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
41 commentaires - Le parquet de Paris rouvre une enquête sur une accusation de viol visant Gérald Darmarin
  • Une enquête est lancée, laissons-nous donc le temps de se mettre en place et rendre conclusions.
    La démission, pour moi, ne se justifie pas, la victime potentielle ayant failli à son devoir de rencontrer les enquêteurs en juillet. Dés lors, le bénéfice du doute doit être pleinement accordé à l'accusé en attente des suites qui viendront fortuitement à fuiter, n'en doutons pas...

  • Si j'étais lui et sur de moi je rendrai public les détails ( vrais et factuels ) de cette relation, la dame serait certainement bien gênée...

  • Darmanin un homme ambitieux qui veut arriver très vite, il a soutenu des candidats en marche alors qu'il était encore au parti les républicains contre E Ciotti, pas beaucoup de moralité cette personne, il est toujours vice président de l'Agglomération lilloise considérant qu'il doit avoir un mandat local, Macron ne veut il pas pour tous les élus un seul mandat, maintenant attendons les conclusions de l'enquête mais un service rendu contre une relation sexuelle c'est quand même immorale ;

  • Alors est il lourd ou léger ???

  • Et la présomption d’innocence, ça existe , non ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]