Le masque pourrait entrer dans les "habitudes" après la fin de la crise, estime Jean Castex

Le masque pourrait entrer dans les "habitudes" après la fin de la crise, estime Jean Castex
Jean Castex à Paris, le 10 mai 2021.

publié le mardi 11 mai 2021 à 15h05

Le port du masque pourrait limiter la propagation de maladie comme la grippe.

Alors que la France entrevoir la fin des restrictions sanitaires, notamment le port du masque obligatoire dans de nombreux lieux, le Premier ministre Jean Castex a estimé mardi 11 mai que ce dernier pourrait entrer dans les habitudes des Français après la fin de la pandémie. Le chef du gouvernement -dans le sillage des déclarations  du ministre de la Santé Olivier Véran-, "espère" que l'obligation de porter le masque en extérieur dans plusieurs villes pourra être levée à la fin de l'été.



"Le port du masque sera sans doute, à l'avenir, un moyen de protection naturel au-delà de la covid, a déclaré le Premier ministre dans Le Parisien. Évidemment pas de façon permanente, obligatoire, partout et tout le temps, comme aujourd'hui. Mais il pourrait entrer dans les habitudes en Occident, notamment en période de grippe hivernale."

Une hypothèse déjà émise par le conseiller médical de la Maison Blanche, l'immunologue Anthony Fauci, pour qui "les gens se sont habitués au fait que le port du masque (...) diminue les maladies respiratoires". " Il est donc concevable que durant un an ou deux, ou plus, durant certaines saisons où vous avez des virus respiratoires comme la grippe, les gens puissent choisir de porter un masque pour limiter la propagation de ces maladies", a-t-il déclaré sur NBC.



 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.