Le jackpot de la ministre du Travail fait polémique

Le jackpot de la ministre du Travail fait polémique©Wochit

6Medias, publié le jeudi 27 juillet 2017 à 14h50

C'est un plan social qui aurait rapporté gros à Muriel Pénicaud. L'actuelle ministre du Travail était en 2013 directrice générale des ressources humaines de Danone. Une activité très lucrative si l'on en croit les révélations de L'Humanité ce jeudi 27 juillet qui explique qu'elle aurait réalisé une plus-value boursière de 1,13 million d'euros. C'est le 30 avril 2013, en une seule journée qu'elle aurait gagné plus d'un million d'euros de stock-options.



Une très belle opération financière qu'elle pourrait finir par payer cher. Ayant déjà son nom cité dans l'affaire du "French Tech Night" de Las Vegas, ces nouvelles révélations devraient provoquer des remous en plein débat sur la loi Travail. Au Sénat, l'écologiste Corinne Bouchoux et le socialiste Martial Bourquin ont déjà épinglé la ministre.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
540 commentaires - Le jackpot de la ministre du Travail fait polémique
  • quelle honte !!! la moralisation c'est pour qui !!!!

  • Comment multiplier le malheur des uns par le gain des autres ?
    N'est ce pas, au fond, le principe de base du capitalisme ?

  • en france il faut une révolution pour éliminer tout ça !

  • heureusement qu'il a pris son temps pour choisir ses ministres nantis d'exemplarité d'apres macron.mais qui lui a suggeré tous ces gens dont ils ne devaient pas connaitre grand chose de leur vie

    La banque Rothschild ???...

  • qui dit bénéf en actions dit impot et impot sur l'impot