Le Havre : 19 cas confirmés d'un "dérivé du variant indien" sur un navire

Le Havre : 19 cas confirmés d'un "dérivé du variant indien" sur un navire
Le port du Havre, le 21 janvier 2021.

publié le mercredi 05 mai 2021 à 13h22

Après avoir identifié mi-avril un cluster de Covid-19 au sein d'un navire amarré au Havre, l'Agence régionale de santé de Normandie a confirmé mercredi 5 mail a détection de 19 cas d'un "dérivé du variant indien" au sein de l'équipage. Mais "la situation est maîtrisée", assure l'ARS. 

Les cas de variant indien de Covid-19 se multiplient sur le territoire français.

Après les Bouches-du-Rhône et la Nouvelle-Aquitaine, des cas ont été identifiés en Seine-Maritime. L'Agence régionale de santé (ARS) de Normandie a en effet confirmé mercredi 5 mai la détection de 19 cas d'un "dérivé du variant indien" au sein de l'équipage d'un navire au large du Havre, rapportent Le Parisien et France 3. "Les investigations virologiques réalisées sur l'échantillon de deux prélèvements confirment la présence d'un virus dérivé du variant indien", explique l'ARS.




Mi-avril, des cas positifs avaient été décelés au sein de l'équipage, alors que le navire se trouvait en mer. "Les 25 membres d'équipage avaient alors été mis à l'isolement dès l'apparition des signes avant leur arrivée au Havre, et la totalité de l'équipage avait été dépistée", précise l'ARS. Sur les seize marins testés positifs, 15 avaient été placés à l'isolement, aujourd'hui terminé, et l'un d'entre eux a été hospitalisé. 

Les neuf autres membres d'équipage négatifs, identifiés comme contacts à risque, ont également été placés en quarantaine jusqu'au 4 mai. Durant cet isolement, trois nouveaux cas ont été confirmés. 'Ils ont immédiatement été mis à l'isolement et les six autres marins considérés comme contacts à risque restent en quarantaine", explique l'ARS. "Compte tenu du suivi réalisé, les membres d'équipage n'ont eu et n'ont aucun contact avec l'extérieur. La situation est actuellement maîtrisée", assure l'agence de santé. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.