Le général Rondot s'est éteint à 81 ans

Le général Rondot s'est éteint à 81 ans©Google Street View DGSE

6Medias, publié le dimanche 31 décembre 2017 à 11h53

Le général Philippe Rondot est décédé à l'âge de 81 ans, révèle Europe 1. Celui qui fut l'un des acteurs de l'affaire Clearstream a été inhumé samedi à Flety, dans la Nièvre, dans la plus grande discrétion.

Au micro d'Europe 1, son avocat, Me Éric Morain s'est dit "infiniment triste" et a tenu à rendre hommage à "un homme droit et intègre".

"C'était une de mes plus belles rencontres professionnelle et aussi amicale. Il est mort comme il a toujours voulu vivre : en secret", a-t-il ajouté.

Surnommé "le général de l'ombre", Philippe Rondot avait pris sa retraite fin 2005 après des années passées dans les services secrets sous le pseudonyme de "Max". Il fut notamment en 1994 le principal acteur dans l'arrestation du terroriste Ilich Ramirez Sanchez, dit Carlos, au Soudan.

Egalement conseiller auprès du ministère de la Défense durant huit ans, il avait été entendu par la justice dans le cadre de l'affaire Clearstream, après la découverte de ses notes concernant des prétendus comptes occultes détenus par plusieurs personnalités, dont Nicolas Sarkozy. Le général Rondot avait finalement été mis hors de cause.



Aujourd'hui, de nombreuses personnalités politiques ont tenu à saluer sa mémoire, comme le député PS de la Loire, Régis Juanico.



"Triste en apprenant le décès du Général Philippe Rondot, qui a rendu un nombre incalculable de services à notre pays, dans l'ombre. En 1997, il fut mon voisin de bureau à l'Hôtel de Brienne au cabinet d'Alain Richard. Derrière le fameux écriteau... 'Bureau des Secrets perdus'", a-t-il écrit sur son compte Twitter.



Arnaud Danjean, député européen et membre de la commission Affaires étrangères et sous-commission Défense du Parlement européen, a salué sa "sobriété et discrétion". "Infinie tristesse, perte d'un maître comme on en rencontre sans doute un seul dans une vie. Dernier déjeuner il y a quelques jours dans son repaire du Morvan. RIP Philippe Rondot".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
60 commentaires - Le général Rondot s'est éteint à 81 ans
  • Amusant de voir que lorsque l'on meurt on devient un type bien.

  • Les journalistes en parlent comme d’un "protagoniste" de l’affaire Clearstream.
    Cependant, la justice l’a mis hors de cause.

    Les esprits chagrins diront qu’il a sans doute une responsabilité.

    MAIS, dans notre démocratie, si on est mis hors de cause par la Justice, c’est forcément qu’on est innocent...

  • Que de secrets emportés.

  • Un grand Monsieur au service de notre pays qui savait se faire très discret, preuve d'une grande intelligence dont certains de nos politiques en place actuellement devraient suivre son exemple. Merci mon Général. Reposez en paix satisfait du Devoir accompli.

  • ....un grand bonhomme, parti comme il a vécu, dans la discrétion, mais quelle efficacité au service de la France : un exemple que beaucoup devraient suivre aujourd'hui, quand on voit que ça "fuit" de partout et en toute impunité....