Le coronavirus expliqué par une légende urbaine de l'Oise ?

Le coronavirus expliqué par une légende urbaine de l'Oise ?©La Selle (capture d'écran Google Street View)

publié le dimanche 04 avril 2021 à 11h00

Si vous appréciez les légendes effrayantes, celle-ci devrait vous ravir. Dans l'Oise, une drôle d'histoire est liée à La Multru, petite rivière souterraine.

Lorsqu'elle sort de terre, des événements inquiétants seraient à prévoir, comme le révèle L'Union

Selon la légende, si cette rivière, qui habituellement coule sous terre, devait apparaître à la surface, un événement d'une grande gravité, à l'instar d'une guerre par exemple, surviendrait, raconte le quotidien régional L'Union. "Ou des événements tragiques comme une famine", indique de son côté au Parisien Éric Tribout, maire de Catheux, commune des Hauts-de-France que traverse la rivière. Comme la crise sanitaire liée au coronavirus, par exemple ?  



 
Une croyance transmise à chaque génération 

Cette légende serait apparue au temps des Gaulois, observe Le Parisien. Et depuis, elle n'a pas cessé d'être transmise à la génération qui suivait. "Au Moyen-Âge, elle prenait sa source dans un endroit qu'on appelait le Meurtrue, et cela voulait dire mauvais trou", se souvient Éric Tribout. Amateur d'histoire, l'édile se rappelle également qu'autrefois, une calèche se serait égarée et aurait fini sa course dans la Multru (qui devient alors la Selle). Le véhicule et son équipage n'auraient jamais refait surface, rajoutant du crédit à la croyance populaire. "C'est un endroit qui reste dangereux, il est entouré de barbelés", commente l'élu municipal. 

Des précédents historiques 

Le mystérieux ruisseau souterrain, comme un mauvais présage, aurait refait surface au moment où se sont déroulés les moments les plus sombres de notre Histoire. Par exemple, dans les années 1870, juste avant le conflit entre l'Empire français et le royaume de Prusse, mais également, peu avant la Grande Guerre, la Seconde Guerre mondiale, la guerre du Golfe, ou encore... Les attentats du 11-septembre 2001.  "Je me souviens de 1992 et de la guerre du Golfe, témoigne le maire de Catheux auprès du quotidien. Et de 2001 aussi, avant les attentats du World Trade Center, à New York. Ce sont les anciens qui nous en parlaient beaucoup, c'est avec eux qu'il faut discuter pour en savoir plus."

La Multru aurait également prédit certains événements sociaux, comme Mai-68. "J'étais gamin, je me souviens, en 68 mon père nous a emmenés entre Le Mesnil-Conteville et Rieux le long du bois des châtaigniers. On faisait des moulins en papier ou en bois", raconte de son côté Jean-François Boursier, maire pendant six ans à Cempuis, à nos confrères de l'Union. Avant de surgir une nouvelle fois en novembre 2020, le ruisseau avait coulé à l'air libre au cours de l'été 2018... Autrement dit, quelques semaines à peine avant l'apparition du mouvement des Gilets jaunes, remarque le quotidien. 

S'il n'est bien évidemment pas possible de lier cette légende à la pandémie mondiale que nous traversons, la coïncidence est troublante. Surtout que la Multru est de nouveau sortie de terre il y a quelques jours...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.