France

Le Conseil constitutionnel valide la réforme des retraites, des mobilisations s’organisent, le Smic va augmenter… Les cinq infos du 15 avril

Le Conseil constitutionnel a rendu son verdict et a validé le départ à la retraite à 64 ans, une dizaine de manifestations ou rassemblements sont déjà prévues au lendemain de cette nouvelle, Élisabeth Borne a annoncé une revalorisation de plus de 2 % du Smic pour faire face à l’inflation… Voici les infos incontournables de ce samedi.

Le Conseil constitutionnel a validé la retraite à 64 ans

Les neuf sages ont rendu, vendredi 14 avril, leur décision sur la très controversée réforme des retraites. Fin du suspense : le Conseil constitutionnel a validé le recul de l'âge de départ à 64 ans, rapporte Franceinfo, mais a tout de même rejeté 6 dispositions prévues, dont l'index senior et l'expérimentation du CDI senior. Emmanuel Macron n'a pas perdu de temps et a promulgué la loi dans la nuit.

De nouvelles manifestations attendues ce samedi

Face à la décision du Conseil constitutionnel, une dizaine de manifestations sont déjà prévues ce samedi dans plusieurs villes françaises. Les heures qui ont suivi la décision des neufs sages ont été marquées par des rassemblements sauvages à travers l’Hexagone. À Paris, au moins 112 personnes ont été interpellées dans la soirée, relaie Le Figaro.

Le Smic augmentera de plus de 2 % au 1er mai

Pour lutter contre l’inflation de plus en plus importante, la Première ministre a annoncé au cours de son déplacement dans un hypermarché en Eure-et-Loire que le Smic allait augmenter « d’un peu plus de 2 % » au 1er mai, rapporte 20 Minutes. La cheffe du gouvernement a également appelé les entreprises à « renégocier les grilles salariales » pour défendre le pouvoir d’achat.

Deux nouveaux suspects placés en garde à vue pour le meurtre de Leslie et Kevin

Deux nouvelles personnes ont été placées en garde à vue mercredi dans le cadre de l'enquête sur la mort de Leslie Hoorelbeke et Kevin Trompat, a-t-on appris de BFMTV. Vendredi, le premier suspect, âgé de 23 ans, a été mis en examen pour « assassinats », « enlèvement et séquestration » et « recel de cadavre ». Le deuxième, âgé de 24 ans, a été mis en examen pour « enlèvement et séquestration » et « recel de cadavre » uniquement.

La célèbre flèche de Notre-Dame de Paris en cours de construction

Emmanuel Macron a visité le chantier de la cathédrale Notre-Dame de Paris, vendredi 14 avril, quatre ans après le sinistre incendie qui a touché le monument historique. Les travaux avancent pour une réouverture prévue en 2024, annonce le HuffPost, et le chantier vient de passer à une nouvelle étape : l’installation du tabouret, qui servira de socle à la célèbre flèche de la cathédrale.

publié le 15 avril à 06h50, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux