Lancement d'une vaste enquête sur la perte de l'odorat et du goût liée au Covid-19

Lancement d'une vaste enquête sur la perte de l'odorat et du goût liée au Covid-19
Une infirmière réalise une prise de sang pour effectuer un test de dépistage au Covid-19.

, publié le mardi 14 avril 2020 à 20h30

Chaque personne ayant eu de tels symptômes peut participer en ligne en répondant à un questionnaire. 

De nombreux patients atteints par le Covid-19 rapportent une perte de l'odorat (anosmie) et du goût (agueusie). Mais à quelle fréquence ces symptômes se manifestent ? Sont-ils caractéristiques de la maladie ? Pour en savoir plus, une enquête internationale a été lancée auprès des malades et anciens malades par un consortium de plus de 500 chercheurs de 38 pays, le GCCR (Consortium mondial pour la recherche chémosensorielle). 



La participation à cette enquête est volontaire et prend environ 10 à 15 minutes. Le questionnaire est accessible sur le site https://sites.google.com/view/gcchemosensr/ à toutes les personnes diagnostiquées par un test PCR ou par un médecin, mais également à toutes les personnes qui sont persuadées d'avoir eu ces symptômes. Les données resteront totalement anonymes et seront stockées sur des sites sécurisés, précisent les chercheurs qui ajoutent que l'enquête n'a pas vocation à établir un diagnostic et ne propose pas de traitement.

A travers cette étude, les scientifiques cherchent "d'abord à déterminer la fréquence de ces symptômes pendant l'épidémie de Covid-19, l'âge, le sexe des personnes concernées, et leur éventuelle persistance", explique le professeur Jérôme Golebiowski de l'Institut de chimie de Nice (CNRS/Université Côte d'Azur) qui coordonne la partie "France" de l'étude. Au niveau international, l'objectif est d'atteindre plusieurs dizaines de milliers de réponses, ajoute-t-il. 

Dans un second temps, l'idée serait de proposer un protocole de suivi des gens qui ont encore des problèmes d'odorat et de goût au bout de 15 jours.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.