La touriste qui accuse des policiers de l'avoir violée au 36, quai des Orfèvres témoigne

La touriste qui accuse des policiers de l'avoir violée au 36, quai des Orfèvres témoigne©capture France 3
A lire aussi

source France 3, publié le mercredi 29 novembre 2017 à 07h20

"Ils m'ont plaqué violemment le visage contre le bureau. Ça m'a assommée, j'ai vu des étoiles".

Trois ans après les faits, Emily Sponton, la touriste canadienne qui accuse deux policiers de l'avoir violée dans les locaux de la police judiciaire parisienne, le 22 avril 2014, a livré son témoignage à France 3.



Elle avait rencontré des policiers dans un bar en face du 36, Quai des Orfèvres, et ceux-ci l'avaient invitée à visiter les célèbres locaux de la police judiciaire. Mais "ils ont totalement changé d'attitude quand j'ai refusé de faire ce qu'ils me demandaient", affirme la jeune femme. "J'avais trop peur que ça finisse encore plus mal, alors je me suis dit 'il faut que je fasse ce qu'ils veulent, sinon je ne m'en sortirai pas'".

C'est une policière qui l'a retrouvée en larmes devant le bâtiment quelques heures plus tard. Elle présentait plusieurs ecchymoses et une lésion au niveau des parties génitales. Jeudi, la chambre de l'instruction a ordonné que deux fonctionnaires de la prestigieuse Brigade de recherche et d'intervention (BRI), âgés de 39 et 48 ans, soient jugés pour "viols en réunion".
 
193 commentaires - La touriste qui accuse des policiers de l'avoir violée au 36, quai des Orfèvres témoigne
  • Si il est avéré que les preuves sont là.............il faut faire payer ses pourris.

  • Honte à ces trois raclures de caniveau, qui méritent 20 ans de réclusion !

    Ils étaient indignes de porter une carte de police.

  • Je préfère ne pas dire ce que je pense de certains commentaires il est bien évident qu'une femme est "contente" d'être violée et qu'elle l'a cherchée..que certains hommes le pense ça ne m'étonne pas beaucoup mais si certaines femmes arrivent à; penser de cette façon qu'elles fassent bien attention ..que malheureusement ce jour là il n'y ai personne pour les plaindre si cela leur arrivait personne n'est à l'abri...belle laide grosse mince âgée etc etc..et non ce n'est pas qu'une femme est très maquillée ou habillée court qu'elle doit être agressée...ce n'est pas forcément à eklles que ça arrive...eklle les a suivis ok mais est-ce une raison les policiers sont là pour protéger ..pas pour agresser ...ils doivent être sanctionnés si les faits sont vrais...mais ce sera sa parole contre celle de ces hommes.

  • La justice doit faire son travail et être sans pitié avec les policiers si les preuves existent.

  • Si les faits sont avérés, ces 2 policiers n'ont rien à faire dans cette institution, dont ils ont sali l'image. Je dis bien si les faits sont avérés.
    Cependant, j'ai du mal à croire cette affaire. mais bon la justice, enfin espérons le, fera son travail et la part des choses en jugeant en son âme et conscience.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]