France

La tour Eiffel disparaît de Paris ! La faute aux pluies violentes

Une vidéo postée sur les réseaux sociaux par le météorologiste Guillaume Séchet montre comment les pluies diluviennes qui se sont abattues sur Paris mardi 4 juillet ont fait disparaître la tour Eiffel pendant quelques secondes.

Imaginez Paris sans la tour Eiffel ! Pour obtenir cette vue, il suffisait de regarder dans sa direction mardi 4 juillet au soir. Un orage accompagné de trombes d’eau s’est abattu sur la capitale effaçant, par moments, la Dame de fer, comme le montre une vidéo postée sur Twitter par Guillaume Séchet, météorologiste. Les bourrasques, elles, ont atteint les 100 km/h, indique BFMTV. Selon la station météo de Lariboisière, 36 mm d’eau sont tombés, dont 23 mm en à peine soixante minutes. Cette quantité équivaut généralement à trois semaines de pluie à ce moment de l'année. Il n’en fallait pas plus pour que de gigantesques flaques se forment sur le périphérique parisien.

La capitale n’a pas été la seule à être bien arrosée, en marge de la tempête Poly qui a frappé les Pays-Bas. Les autres départements du nord de la France ont eux aussi enregistré d’importantes précipitations. Il a plu l’équivalent de 30 mm à L’Aigle, dans l’Orne, ou à Thimert-Gâtelles, dans l’Eure-et-Loir, confirme la chaîne d'information en continu, mercredi 5 juillet.

De nouveaux orages attendus

À Saulty, dans le Pas-de-Calais, le vent a soufflé jusqu’à 125 km/h. Et il a dépassé les 100 km/h à Margny-lès-Compiègne, dans l’Oise, comme à Amiens, dans la Somme. Sur leur passage, les rafales ont notamment provoqué des chutes d’arbres sur les routes. Mercredi 5 juillet, de nouveaux orages sont attendus. Mais ils devraient être moins violents que ceux de la veille, rassure Météo France.

publié le 5 juillet à 15h28, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux