La "taxe couches-culottes" scandalise les assistantes maternelles

La "taxe couches-culottes" scandalise les assistantes maternelles©Pixabay

6Medias, publié le jeudi 27 juillet 2017 à 12h30

Le 11 juillet dernier, les élus de la nouvelle communauté de communes Terres du Lauragais, près de Toulouse (Haute-Garonne) ont voté la "taxe couches-culottes". Comme le révèle France Bleu Toulouse, les assistantes maternelles du secteur doivent maintenant s'acquitter d'une nouvelle redevance d'enlèvement des ordures ménagères de 92 euros par an.

Cette somme est destinée à financer le surplus de couches culottes et de pots de yaourts jetés par les nounous. Une décision qui a rapidement provoqué la colère des intéressées. Elles menacent de répercuter cette taxe sur les frais demandés aux parents en leur demandant de payer 30 centimes d'euro par jour et par enfant.

Cette décision avait été annoncée en avril 2016. Immédiatement les assistantes maternelles étaient montées au créneau et 178 d'entre elles avaient formé un collectif. Pour dénoncer cette taxe, elles avaient également diffusé une pétition qui avait alors recueilli 15 000 signatures.

Interviewée par franceinfo, Eliette Pujol-Théron, membre du collectif d'assistantes maternelles, dénonce un acharnement. "Quand vous achetez votre couche ou votre pot de yaourt, il faut savoir qu'en magasin vous allez payer cette taxe qui est de 30 centimes sur les couches". Elles comptent maintenant saisir le tribunal administratif afin de faire annuler cette décision.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU